PUBLICITÉ

Le prix Milan Havlin - Le plus beau jardin du Québec 2012 remporté par Les Artisans du paysage

6 avril 2012 - Par Geneviève Riel-Roberge

Spécialisée dans la conception, la réalisation et l’entretien complet d’aménagements paysagers, Les Artisans du paysage s’est vu décerner, en février dernier, le prestigieux prix Milan Havlin - Le plus beau jardin du Québec 2012 pour son aménagement Calme et Volupté, lors du 33e Concours d’aménagement paysager de l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ) ayant pour thème « La Nature m’envahit ».

La terrasse de bois d’ipé est l’endroit rêvé pour un tête-à-tête « sous le pont ». Les courbes sont mises en valeur par la forme des murs de soutènement, les contours de la terrasse et même par le sens de la pose du bois. La composition d’ensemble se marie d’ailleurs harmonieusement au tablier du pont.
La terrasse de bois d’ipé est l’endroit rêvé pour un tête-à-tête « sous le pont ». Les courbes sont mises en valeur par la forme des murs de soutènement, les contours de la terrasse et même par le sens de la pose du bois. La composition d’ensemble se marie d’ailleurs harmonieusement au tablier du pont.

Ce prix du plus beau jardin du Québec 2012 est attribué au paysagiste certifié dont le projet a le plus impressionné les membres du jury, toutes catégories confondues. Il s’agit du prix le plus prestigieux du Concours annuel de l’APPQ. Soulignons que le défunt Milan Havlin, fondateur de ce concours, était un architecte-paysagiste tchèque, une véritable figure de proue au Québec, où il a exercé sa profession durant 30 ans.

Le projet Calme et Volupté s’est aussi distingué en remportant le premier prix dans la catégorie Aménagements de prestige. C’est avec fierté que le président de l’entreprise, M. Jack Lavoie, décrit le sentiment qui l’habite depuis l’obtention du prix Milan Havlin : « Cette réussite témoigne de l’harmonie régnant entre le paysage, notre réalisation et l’état de bien-être ressenti par nos clients lorsqu’ils sont dans leur jardin. » Il ajoute que sa plus grande satisfaction est d’abord et avant tout celle des clients et il est fier d’avoir remporté l’équivalent de la Coupe Stanley dans le domaine de l’aménagement paysager au Québec avec eux.

Un décor inspiré de la nature

L’architecture du projet a été conçue par l’équipe des Artisans du paysage, sous la supervision d’Isabelle Nadeau, architecte-paysagiste senior diplômée de l’Université de Montréal en 2000. Selon Mme Nadeau, « l’accomplissement d’un tel projet est le résultat d’une étroite collaboration entre notre équipe, nos clients et les autres intervenants du projet. Leur participation au design et leur confiance en nous ont bonifié le processus de création. »

De la cour arrière, le lien visuel avec le Saint-Laurent est toujours présent. La relation entre les terrasses, la piscine et le panorama est bien démontrée.
De la cour arrière, le lien visuel avec le Saint-Laurent est toujours présent. La relation entre les terrasses, la piscine et le panorama est bien démontrée.

Calme et Volupté est en parfait accord avec le thème du concours par l’omniprésence relaxante de l’eau comme élément naturel clé de son aménagement. En effet, la piscine invitante, la fontaine Les trois grâces en guise de complément artistique et le jardin d’eau enchanteur confèrent au jardin un caractère apaisant unique. Tous les espaces du terrain sont utilisés à bon escient et se prêtent tant à la convivialité des rencontres entre amis qu’aux moments plus intimistes. L’utilisation de pierre ardoisée (bluestone) et d’ipé (ébène verte), un bois exotique, ajoute de la noblesse à l’endroit.

Idée directrice du design

L’idée directrice du design était, pour la cour arrière, d’épurer le jardin afin de mettre en valeur le panorama du site, de disposer d’espaces permettant une utilisation polyvalente pour l’accueil de plusieurs invités au besoin et de bénéficier d’une promenade longeant le fleuve Saint-Laurent. On voulait aussi faire de la cour latérale un jardin d’eau plutôt que d’avoir simplement un jardin d’eau dans la cour latérale. L’aménagement a finalement été conçu afin que les gens qui y circulent puissent prendre le temps nécessaire à l’admiration de la magnificence des lieux.

Situé devant la fenêtre de la salle à manger, le bassin traversant la cour latérale est devenu un jardin à contempler, un endroit propice à la méditation. L’éclairage au DEL renforce la magie d’ensemble.
Situé devant la fenêtre de la salle à manger, le bassin traversant la cour latérale est devenu un jardin à contempler, un endroit propice à la méditation. L’éclairage au DEL renforce la magie d’ensemble.

Éloges des juges

Les trois juges, Guy Laliberté, Marie-Bernard Pasquier et Annie Robinson, tous des professionnels en aménagement paysager, n’ont pas tari d’éloges sur le projet. Ils ont entre autres souligné l’excellente intégration d’une œuvre d’art dans ce magnifique aménagement, la mise en évidence de différentes déclinaisons de vert, entre autres par le choix judicieux des végétaux, et la beauté des terrasses ouvertes aux lignes intéressantes, mettant le site en valeur. De plus, les juges ont été impressionnés par la reprise, dans la forme de la terrasse, de la courbe du pont qui ajoute dynamisme et originalité à cet aménagement de prestige. Sans compter que la création de multiples terrasses permet l’accès à une vue différente selon le moment de la journée. L’utilisation des pierres à proximité du plan d’eau, contribuant à la création de l’ambiance agréable et relaxante caractérisant cette réalisation, a aussi été mentionnée. Finalement, il fut mention de l’habile intégration de l’aménagement au paysage, intégration qui laisse libre cours à la créativité exprimée par l’aménagement de sous-secteurs invitants.

La fontaine Les trois grâces en guise de complément artistique.
La fontaine Les trois grâces en guise de complément artistique.

En plus des besoins du client qui devaient être satisfaits, il fallait tenir compte du fait que le site de réalisation de l’aménagement présentait certaines contraintes, comme une dénivellation d’une portion de terrain, rendant cet espace non utilisable. La diminution de la largeur du trottoir au pourtour de la piscine et la réalisation des grandes marches ont aidé à éliminer la dénivellation. Cet obstacle fut surmonté avec brio et l’espace gagné a ainsi permis la création d’une terrasse d’une largeur intéressante.

Annie Racine, directrice des services administratifs, Jack Lavoie, président des Artisans du paysage, en compagnie de leur équipe : Julie Fournier, directrice entretien espaces verts, Patrice Bélanger, directeur division aménagement paysager, Josée Filion, chargée de projets, Christian Drouin, chargé de production, et Isabelle Nadeau, architecte paysagiste senior.
Annie Racine, directrice des services administratifs, Jack Lavoie, président des Artisans du paysage, en compagnie de leur équipe : Julie Fournier, directrice entretien espaces verts, Patrice Bélanger, directeur division aménagement paysager, Josée Filion, chargée de projets, Christian Drouin, chargé de production, et Isabelle Nadeau, architecte paysagiste senior.

Information

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 au 30 juin 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X