PUBLICITÉ

Whisky et cinéma

23 janvier 2019 - Par Eric Van Hove, Passion Whisky Québec

Sur la photo : Le Johnnie Walker Black Label a été lancé avec une bouteille futuriste et un emballage indiquant clairement le film Blade Runner 2049.


Si, comme moi, vous avez eu un peu de chance pendant le temps des Fêtes, vous avez peut-être pu vous reposer. J’ai entre autres pris le temps de regarder des séries télé et quelques films. Mais même en mode relaxation, ma passion pour le whisky refait surface rapidement. On va commencer l’année avec un sujet léger : parlons whisky et cinéma. Sortez votre pop corn et asseyez-vous confortablement, vous aurez même droit à des extraits vidéos  !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, répondez à cette question : avez-vous déjà goûté au Glencallan ? Si oui, quand approximativement ? Prenez note de vos réponses, nous en reparlerons vers la fin du texte.

Il y a plusieurs films dans lesquels des whiskies connus apparaissent. Dans certains cas, les producteurs le font simplement par souci de réalisme. Par contre, d’autres font du placement de produit : un whisky mis de l’avant dans un film ou une série en échange d’une compensation. Les whiskies peuvent n’apparaître qu’en arrière-plan, dans un bar, par exemple, mais on remarque surtout ceux qui sont manipulés par les acteurs. Il existe aussi des collaborations plus étroites entre le monde du cinéma et du whisky pour créer des produits spécifiques.

Commençons par quelques exemples de whisky mis en valeur dans des films et séries connus. Est-ce que ce sont des placements de produits contre rémunération ? Il faudrait sans doute parler à la production ou aux distilleries pour obtenir une confirmation.

Dans le film de 1992, Le garde du corps (The bodyguard), mettant en vedette Kevin Costner et Withney Houston, un Springbank est clairement visible sur la table lorsque Kevin Costner bouche la bouteille et la replace sur une tablette. Selon les potins, il semblerait que la présence de ce produit proviendrait du fait que le réalisateur ait passé quelques jours en vacances dans la région de Campbeltown, où est située la distillerie, juste avant de faire le film.

+++

Le Ardbeg 10 ans passe aussi beaucoup de temps dans l’image du film de 2005 « Constantine » avec Keanu Reeves.

Voici un extrait du film :

(SC) Constantine 01 from Scotch Cinema on Vimeo.

+++

En 2012, dans le film James Bond : Skyfall, une bouteille de Macallan apparaît dans quatre scènes différentes, dont une fois où elle fait partie intégrante de la scène. Le méchant Silva verse un verre de Macallan 50 ans à James Bond, qui le prend d’un seul trait. Le 2e verre finit par terre. Quel gaspillage ! Mais ça, c’est une autre histoire.

Voici un extrait du film :

Macallan 09 from Scotch Cinema on Vimeo.

+++

The Wolverine, le film de 2013 de Marvel, fait une belle publicité pour le whisky japonais Hibiki. On le voit plusieurs secondes à l’écran quand Logan et Yukio sont dans l’avion.

Voici un extrait du film :

Hibiki 01 from Scotch Cinema on Vimeo.

+++

Dans la série Suits, on peut apercevoir des whiskies à quelques reprises, puisqu’un des personnages principaux, Harvey Specter, aime bien un verre de scotch de temps en temps. Par contre, dans l’exemple qui suit, on pourrait parier que c’est un cas de publicité en échange de rémunération pour Macallan tellement le produit est visible. Harvey et Jessica ouvrent une bouteille de Macallan 25.

Voici un extrait de la série :

MACALLAN 22 from Scotch Cinema on Vimeo.

+++

Dans la catégorie des collaborations étroites entre distillerie et producteur de films, on peut recenser facilement ces quelques exemples :

En 2017, dans le film Kingsman – le cercle d’or, une partie de l’action se déroule sous une distillerie de bourbon, qui sert de couverture à une organisation secrète, le pendant américain des Kingsman. Fox s’est entendu avec la compagnie de bourbon Old Forester pour lancer une version Old Forester Statesman. Il est encore possible d’en trouver aux États-Unis à des prix allant de 70 $ à 90 $ CAD. Ils ont aussi fait la même chose avec GlenDronach et ont lancé une édition Glendronach Kingsman 25 years, l’âge du personnage principal dans le film. Ils sont offerts sur le marché secondaire à des prix variant entre 1200 $ et 1800 $ CAD, principalement sur des sites d’encan européen.

JPEG - 177.7 ko
JPEG - 103.4 ko

Aussi en 2017, à la suite de la première expérience en 1982 avec le film original, on a eu droit à une collaboration entre les producteurs du film et Diageo pour Blade Runner 2049 mettant en vedette Harrison Ford et Ryan Gosling. Le Johnnie Walker Black Label a été lancé avec une bouteille futuriste et un emballage indiquant clairement Blade Runner 2049.

JPEG - 131.1 ko

Vous avez ici tous les détails sur cette bouteille, des photos de la ligne de production et même une vidéo mettant la bouteille à l’honneur. Cette bouteille peut encore être trouvée et vous payerez autour de 300 $ à 500 $ CAD sur le marché secondaire et dans les encans.

La relation du géant Diageo avec le monde du cinéma doit plaire aux gestionnaires de la compagnie, parce qu’ils remettent ça cette année avec huit bouteilles aux couleurs de la série Games of Thrones. Les admirateurs s’arrachent déjà les bouteilles, alors il est fort à parier qu’on aura droit à d’autres coups marketing du genre dans le futur.

Pour les intéressés, certains de ces produits de Games of Thrones seront en SAQ sous peu. Ils ont été ou sont encore, pour certaines versions, disponibles au LCBO ou dans l’Ouest canadien.

On revient maintenant à la question du début : avez-vous déjà goûté au Glencallan ? Était-ce il y a 5 ans, 10 ans ? Avec des amis ? Qu’est-ce que ça goûtait ? Eh bien, votre mémoire vous fait défaut.

Ce whisky écossais a été inventé de toute pièce par la compagnie Independant Studio Services qui fournit des accessoires de cinéma.

HPR Graphics et Independant Studio Services sont responsables de beaucoup de « fake whisky » que nous voyons à l’écran. Allez faire un tour sur leur site Web et amusez-vous à trouver à quelles étiquettes réelles ressemblent ces « fakes ».

Sur le site de HPR Graphics, on peut voir l’étiquette du Clyburn, vu dans la série « How I met your mother » (S05E21) et le MacCutcheon, vu dans la série télévisée « Lost » (S03E08).

JPEG - 328.3 ko

Mais la palme d’or des « fake » whiskies revient au Glencallan de Independant Studio Services. On peut voir cette étiquette, de même que d’autres, sur le site de la compagnie ISS.

JPEG - 277.8 ko

Le Glencallan apparaît entre autres dans les séries Agents of S.H.I.E.L.D.
(S01E05), Burn Notice (S03E12), Castle (SO7e11), Chicago P.D. (S02E17), Grey’s Anatomy (S06E12), Pretty Little Liars (S04E14 et S05E03), Sons of Anarchy (S05E02 et S05E05) et plusieurs autres.

JPEG - 167.7 ko
Le "fake" whisky Glencallan apparaît entre autres dans la série Agents of S.H.I.E.L.D.
JPEG - 190.6 ko
... et dans Chicago P.D.

Le nom est probablement un clin d’œil à Glenfiddich ou Glenmorangie et à Macallan. En effet, si on regarde plus en détail sur l’étiquette, on voit que l’adresse sur la bouteille est « Dipton, Ross-Shire ». Ross-Shire est le comté écossais où se situe la distillerie Glenmorangie et le code postal AB55 4BB est dans la ville écossaise de Dufftown où se situe la distillerie de Glenfiddich.

Aussi, la police de caractère utilisée est la même pour Glencallan que pour Macallan.

Et puis, votre popcorn était bon ? J’espère que je vous ai donné le goût de regarder les films et les séries en portant attention aux whiskies qu’on peut y voir. N’hésitez pas à m’envoyer vos trouvailles sur la page Facebook de Passion Whisky Québec.


JPEG - 126.5 ko

À propos d’Eric Van Hove

Eric Van Hove est le nouveau collaborateur whisky pour Prestige. C’est un passionné de scotch whisky et le fondateur de Passion Whisky Québec, le seul site québécois qui organise des groupes d’importations privées de whisky. Il est aussi organisateur et animateur d’événements et de dégustations privées ainsi que collaborateur whisky pour Alfred.

Pour suivre Passion Whisky Québec :
Sur Facebook
Sur le Web
Sur le site Alfred

PUBLICITÉ
X