PUBLICITÉ

Une bonne nouvelle pour la santé de votre cœur

4 mai 2015 - Par Rose-Line Brasset

Une équipe de chercheurs de l’Institut de Cardiologie de Montréal annonçait, en janvier dernier, les résultats d’une étude montrant que certains patients atteints d’une maladie cardiovasculaire et ayant un profil génétique particulier (c’est-à-dire environ 20 % de la population), bénéficieraient grandement de la mise en marché prochaine d’un nouveau médicament appelé dalcetrapib.

La prise de celui-ci réduirait de 39 %, chez les patients au profil approprié, les accidents cliniques tels que les crises cardiaques (infarctus), les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les angines instables, les revascularisations coronariennes et les décès cardiovasculaires. Ces malades profiteraient aussi d’une réduction de la quantité d’athérosclérose (épaississement des parois) dans leurs vaisseaux.

« Un espoir formidable quand on sait que l’athérosclérose est la première cause de mortalité dans le monde », a affirmé le chercheur principal Jean-Claude Tardif, MD, O.C., directeur du Centre de Recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal et professeur de médecine à l’Université de Montréal. 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X