PUBLICITÉ

Un joyau au charme discret

8 décembre 2015 - Par Marie-Josée Turcotte

Flirtant avec le fleuve, à l’abri des regards, cette résidence située au creux d’un écrin naturel sur la côte de Saint-Augustin-de-Desmaures se distingue par son savant dosage des styles contemporain, rustique et industriel. 

Le design de cette demeure construite en 2012 par André Rousseau Construction est d’un chic fou ! Son propriétaire, un homme d’affaires, souhaitait rester en contact étroit avec la nature environnante. Mission accomplie grâce à la fenestration fixe qui s’étire d’un mur à l’autre et du plancher au plafond, ce dernier étant juché à une hauteur de 17 pieds. Qui plus est, la maison étant orientée du côté sud, le soleil se lève droit devant et fait acte de présence sur la terrasse arrière une bonne partie de la journée.

  • Conception, réalisation et mobilier sur mesure : André Rousseau Construction / Matériaux de construction : Canac Marquis

 

La vue est d’autant plus agréable du haut de la mezzanine, qui permet d’admirer le sol et le ciel à la fois. Avez-vous remarqué la tête de chevreuil et son panache en aluminium qui orne le mur au-dessus du foyer et du téléviseur ? Il est le plus bel exemple de cet harmonieux alliage entre les styles, qui crée une atmosphère paisible et accueillante. 

Zoom sur : Le très pratique espace bureau avec ordinateur situé à gauche de l’escalier : il se fond dans la pièce.


Cet élégant escalier en bois d’ipé donne l’impression qu’il flotte sans attache. Évidemment, les marches ouvertes, d’une généreuse épaisseur, sont fixées de chaque côté aux murs.

  • Conception et réalisation de l’escalier : André Rousseau Construction / Tableau : Stéphanie Delisle, artiste-peintre

 

De jour comme de soir, cette demeure ne manque pas… de panache ! Parfaitement intégrée dans son environnement boisé (le propriétaire ayant tenu à conserver le plus d’arbres possible sur son terrain d’une superficie de 38 000 pieds carrés), elle affiche ses lignes contemporaines dans un amalgame de matériaux bruts : bois de cèdre de l’Ouest, aluminium et béton ; ce dernier prenant des allures de pierre naturelle en façade. Alors que durant la belle saison, un rideau de verdure préserve l’intimité, une fois l’hiver installé, les arbres dépouillés de leurs feuilles donnent accès à une magnifique vue sur le fleuve Saint-Laurent et sur ses bateaux de passage.

Zoom sur : La porte du garage double, en aluminium et en verre, qui ajoute une touche industrielle à l’architecture angulaire.


La terrasse arrière est digne de mention : meublée et chauffée, elle permet de profiter des belles soirées jusqu’à tard l’automne et très tôt au printemps. Précisons que cette résidence peut aisément être transformée en maison bigénérationnelle, l’étage inférieur, qui n’a rien d’un sous-sol obscur, bénéficiant d’un accès privé. 


Avec son plafond en lambris de bois de cèdre, cette salle à manger est digne des plus belles maisons de campagne. Pour ajouter à la rusticité du décor, le propriétaire a opté pour de grands carreaux de céramique à l’effet béton. Remarquez que ce plafond traverse littéralement la demeure de l’avant vers l’arrière, en partance du porche extérieur de l’entrée principale jusqu’au-dessus de la terrasse extérieure, où un puits de lumière a été percé afin de permettre à la lumière d’entrer.

Zoom sur : Les portes métalliques qui permettent d’accéder à la terrasse. Une autre judicieuse touche industrielle.


L’éclairage intérieur de cette demeure est également digne de mention ; il crée une ambiance veloutée le soir venu, le foyer au gaz double-face apportant son supplément de chaleur.

Zoom sur : Les portes vitrées situées de chaque côté du foyer. Elles permettent à la fois de délimiter l’espace entre le salon et la salle à manger et de garder un contact privilégié entre ces deux pièces communicantes.

  • Tableau : Stéphanie Delisle, artiste-peintre

Le bois de teck est en vedette dans cette cuisine d’un raffinement indéniable. Portez attention au comptoir en quartzine qui descend jusqu’au plancher du côté gauche ; son effet lustré illumine d’autant plus la pièce. Ici encore, une touche industrielle est apportée grâce à la suspension de style néon qui descend au-dessus du comptoir.

Zoom sur : Le tableau noir qui remplace l’un des panneaux d’armoires. Une idée originale… qui permet de s’exprimer !

  • Conception et réalisation de la cuisine : André Rousseau Construction / Comptoirs : Castello 

 

Luminosité et légèreté sont les deux termes qui caractérisent le mieux cette salle de bains principale qui, encore une fois, propose un heureux mariage entre les styles contemporain, rustique et industriel. Le bois d’ipé s’agence à merveille avec les carreaux de céramique à l’effet béton (qui se poursuivent dans la douche), alors que le lavabo sur plan et la baignoire affichent leur carrure, suivant les mêmes lignes que l’ameublement. Remarquez ici l’absence de poignée qui allège encore davantage le design.

Zoom sur : La fenêtre située en haut du mur dans la douche. Elle laisse pénétrer une lumière naturelle des plus énergisantes.

  • Conception, réalisation et meubles intégrés sur mesure : André Rousseau Construction

 

Cette pièce consacrée au repos prend des allures de chambre d’hôtel-boutique tellement elle mise sur le confort et la sophistication. Son plancher en bois d’ipé, son mur en lambris de cèdre et son plafond de couleur chocolat permettent de créer un véritable cocon, lequel est rehaussé par un éclairage qui diffuse une lumière enveloppante. Quant aux portes avec traverses horizontales en verre givré, elles complètent à merveille ce décor fait pour rêver.

De l’espace de rangement : vous en voulez ? En voici !


Cette cave à vin digne d’un grand restaurant peut entreposer jusqu’à 600 bouteilles à température idéale.

 

Cette résidence hors du commun est nouvellement en vente.
Information :
André Rousseau Construction
418 520-0505

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X