PUBLICITÉ

Un brin d’audace pour un décor vivant et éclaté

12 novembre 2014 - Par Nancy Ricard, designer d’intérieur, Un Fauteuil Pour Deux

Les propriétaires de ce condo avaient envie d’ajouter de l’éclat à leur décor. Audacieux, ils souhaitaient personnaliser leur lieu de vie. Un nouvel agencement de motifs, de tons et de tissus raffinés, des meubles rehaussés, des accessoires uniques judicieusement choisis : le tour était joué ! 

Mon point de départ dans le salon  ? Un papier peint original signé Christian Lacroix, texturé velours. Ses motifs sont audacieux et sa douce finition visait à balancer la brillance très présente dans les zones cuisine et salle à manger. Les tentures aux imprimés kaléidoscopes, Christian Lacroix toujours, assurent un beau complément. Côté canapé, la table d’appoint en chrome et la lampe au pied en verre taillé rehaussent le raffinement. Pour la couleur, j’ai sélectionné des coussins dans les tons de chartreuse et de gris. Sur l’un, on reconnaît un mignon scorpion. Cette image, tout comme la touche de feuillage dans la carpette sur fond de points décimaux, apporte un aspect animal et savane qui donne encore plus de vie à la pièce.

*Zoom sur : La lampe « éponge ». Son éclairage à faisceaux multiples crée une ambiance vraiment spéciale qui rappelle l’effet des points décimaux dans la carpette.

 

Tout comme le luminaire, dont l’originalité présentait un bel intérêt, j’ai conservé le mobilier existant pour la salle à manger, mais les chaises étaient trop massives. J’ai choisi de les remplacer par un modèle au dossier et pattes gainées en cuir à motif crocodile. Elles allègent l’ensemble tout en créant un rappel avec le côté animal amené par la fougère de la carpette et, bien sûr, le coussin scorpion !

*Zoom sur : L’agencement de chandelles sur la desserte. La présence d’un foyer manquait aux proprios. Je leur ai donc proposé cette solution de remplacement.

 

Le papier peint rayé de la cuisine régnait auparavant dans toute l’aire ouverte du logis. Pour mieux l’intégrer au décor, je devais d’abord en atténuer l’importance en habillant différemment les murs de la salle à manger et du salon. J’ai tout de même pris soin d’y faire écho en disposant des coussins rayés sur le canapé.

*Zoom sur : Les tabourets à dossier rouges. Récupérés de l’ancien aménagement, ils s’intègrent bien au nouveau décor tout en assurant un punch de couleur.

 

Dans la chambre aussi, j’ai travaillé à partir du mobilier existant. Les pattes couleur chartreuse de la table de nuit m’ont guidée dans le choix des tentures, des accessoires et des coussins. J’ai voulu ces derniers nombreux pour rehausser la tête de lit en cuir noir. Quant aux coussins au piqué LOVE argenté, en plus de jouer les petits clins d’œil aux amoureux, ils sont là pour rappeler les pixels nacrés du papier peint ivoire.

*Zoom sur : Deux magnifiques objets italiens : la lampe de chevet chrome bronze et l’œuf décoratif posé sur la commode. Fabriqué à la main, ce dernier sert de rappel à la lampe du salon.

 

Avec la salle de bains, j’avais envie de donner accès à un autre univers. Les tons d’orange brûlée se sont imposés pour apporter une ambiance différente sans être en contradiction avec les autres pièces. Ce papier peint en soie végétale agissait comme parfait complice de mon inspiration. Disposé dans le sens des rayures à la verticale, il s’accorde avec les carreaux de céramique qui recouvrent le mur derrière le meuble-lavabo, le sol et la douche.

*Zoom sur : Le bol à débarbouillettes en verre soufflé posé sur le meuble-lavabo. De conception italienne, sa tranche est bordée de feuilles d’or.

 

*Propos recueillis par Brigitte Trudel

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 novembre au 24 décembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X