PUBLICITÉ

Trois nouveautés toutes chaudes à la SAQ

7 mars 2014 - Par Jean-Sébastien Delisle

Retenez bien ce nom : Adi Badenhorst. Ce vigneron n’a pas fini de faire parler de lui : études oenologiques en Autriche, stage à Saint-Émilion au légendaire Château Ausone, puis à Crozes-Hermitage chez le non moins légendaire Alain Graillot, puis entrée cette année dans le fameux Top-100 du Wine Spectator. Cette cuvée primée, le Family Red Blend, arrivera au Québec prochainement… Mais pour l’instant, vous pouvez vous faire le palais avec son Secateurs Red Blend  : un assemblage de style rhodanien, dans lequel dominent la syrah, le cinsault, le mourvèdre et le grenache, avec une petite touche sud-africaine amenée par le pinotage. C’est le genre de vin qui en donne beaucoup plus que son prix ne l’indique ! Il se révèle hyper gourmand, avec des accents de vin méditerranéen, une texture feutrée, aucune lourdeur en bouche avec seulement 13,5 % d’alcool, mais d’une présence remarquable. Faites vite, quantités limitées !

 

Afrique du Sud, Coastal Region, Secateurs Red Blend 2011
Code SAQ : 12132633
Prix : 18,10 $

 

On oublie trop souvent combien il existe de grands terroirs dans le Languedoc. Et surtout, combien il existe de jeunes vignerons passionnés qui tentent par tous les moyens de rendre justice à ces lieux bénis et de faire autre chose que des vins d’entrée de gamme. Il suffit de goûter ce vin de Jean-Baptiste Granier pour s’en convaincre. Il a remis en culture de hautes terres à Saint-Privat sur lesquelles de vieux ceps poussaient, il a contribué à faire renaître un lieu… oublié. Ce vin offre beaucoup de complexité et ce petit supplément d’âme qui ravit nos papilles et émoustille nos sens. Comme le vigneron l’exprime si bien : « Les fruits rouges et les épices sont portés par des tanins fins et veloutés qui procurent une folle envie d’y revenir ! »

 

Languedoc, Terrasses du Larzac, Les Vignes Oubliées 2012
Code SAQ : 11460651
Prix : 25,40 $

 

Le village de Cairanne est certainement l’un des plus beaux terroirs du Rhône méridional. On le qualifie même, à juste titre, de « mini Châteauneuf-du-Pape », avec ses terres de galets roulés semblables à celles de son appellation jumelle. Le vin élaboré par Jean-Marie Astart est issu d’une parcelle d’un seul tenant (le Col du Débat) en altitude, d’exposition nord, qui permet un mûrissement plus lent du raisin et plus de finesse au vin. En assemblage de vieilles vignes de grenache, de carignan, de syrah et de counoise, ce nectar pourrait très certainement faire pâlir d’envie les voisins plus prestigieux, tant sur le plan de la qualité que celui du prix. D’une grande élégance, ce vin possède une structure qui lui donnera au moins 15 ans de garde mais également un plaisir immédiat. Les extractions ne sont pas poussées, l’étoffe est complexe, la bouche charnue et texturée, les tanins ont une patine exceptionnelle. Un grand vin, de grandes émotions !

 

 

Côtes du Rhône Villages Cairanne, Col du Débat 2010, Domaine Les Hautes Cances
Code SAQ : 12120843
Prix : 29,45 $

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Vendredi 15 décembre 2017
Du 15 au 16 décembre 2017
Samedi 16 décembre 2017
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X