PUBLICITÉ

Trois décennies de passion pour l’automobile

20 février 2014 - Par Gilles Levasseur

Le mandat de Pierre Langlois à la présidence de la Corporation Mobilis et du Salon international de l’auto de Québec 2014 coïncide avec son 30e anniversaire de carrière dans le monde de l’automobile. Pour cet homme d’affaires passionné, la priorité qu’il a toujours accordée aux relations humaines transparaîtra à coup sûr lors de son passage à la tête de l’organisation représentant 133 concessionnaires de la grande région de Québec.

Pierre Langlois est le président de Langlois Volkswagen, concession située un peu à l’est de la chute Montmorency, à L’Ange-Gardien. « Mon père et son frère avaient démarré Roulottes Langlois en 1972, avant que le volet automobile ne s’y ajoute en 1983. J’y ai occupé tous les postes avant de prendre les rênes de l’entreprise en 1990 en sortant de l’université, ce qui m’a apporté une connaissance approfondie des rouages d’une concession automobile. Si nous sommes le plus modeste porte-étendard Volkswagen de Québec, j’y vois un avantage, car cet environnement est plus propice à la proximité que nous avons toujours voulu établir et maintenir avec notre clientèle. Je le répète inlassablement aux membres de mon équipe : traitez chaque client comme s’il était votre seul client. »

« L’impact économique du Salon de l’auto de Québec est indéniable. »

Il faut croire que le message a été bien reçu et appliqué puisqu’en 2013, Langlois Volkswagen a été l’un des 15 concessionnaires de la marque au Canada à mériter — c’était la troisième fois — le convoité trophée du Club de l’emblème Wolfsburg. Ce titre signifie qu’un niveau exceptionnel de qualité a été atteint dans tous les aspects de la gestion d’une concession automobile.

Pierre Langlois

 

Le virage est amorcé

Nouvelle appellation, portail Internet entièrement renouvelé hautement interactif et les yeux résolument tournés vers l’avenir, la Corporation Mobilis est plus que jamais outillée pour faire face aux défis que doivent affronter ses membres. Avec leurs 6 000 employés et leur chiffre d’affaires annuel de cinq milliards de dollars, ces entreprises représentent une force économique de premier plan. L’ancienne Corporation des concessionnaires d’automobiles de la régionale de Québec a adopté sa nouvelle dénomination en octobre dernier lors du gala marquant ses neuf décennies d’existence, lequel a connu un vif succès au Capitole. Cette raison sociale correspond davantage à la mission première de l’organisation, qui consiste à relever les défis liés à l’automobile, outil par excellence de mobilité. Elle emprunte donc celle de la fondation du même nom, qui a vu le jour en 2009 afin d’aider des individus, des familles ou des associations sans but lucratif à pallier des limitations relatives à la mobilité.

Le défi de la main-d’œuvre

À titre de 52e président de la Corporation et président du 33e Salon international de l’auto de Québec, Pierre Langlois se dit privilégié d’être aux premières loges de cette étape charnière de l’histoire du regroupement. « Nous avons rajeuni notre image, notre logo est plus dynamique et coloré, nous en sommes très fiers. Quant à notre site Web repensé, il constitue un instrument incontournable pour mieux répondre aux besoins de nos membres, notamment en ce qui a trait à notre grande priorité, qui consiste à les aider à recruter, former et retenir une relève compétente dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre. C’est mon credo : les ressources humaines sont l’âme d’une entreprise, elles lui permettent de se distinguer des autres. Le site permet aussi aux personnes désireuses de faire carrière dans le domaine d’afficher leur disponibilité. Il est évolutif, donc plus nous l’utiliserons, plus il sera vivant, efficace et fréquenté. Non seulement il accroîtra notre visibilité et notre notoriété auprès de la population, mais il renforcira aussi le sentiment d’appartenance de nos concessionnaires. Je pense d’ailleurs que c’est le plus bel héritage que je pourrais laisser à la suite de mon passage à la tête de la corporation. »

Nancy Naud, coordonnatrice aux opérations ; Eve Papillon, gestion de projets et comptabilité ; Charles Drouin, directeur exécutif du Salon International de l'Auto de Québec et chef de la direction de la Corporation Mobilis ; et Émilie Gosselin, coordonnatrice aux communications. - Photo : France Bouchard

Un salon de l’auto renouvelé

Foi de Pierre Langlois, le 33e Salon international de l’auto de Québec en mettra plein la vue ! Un rendez-vous exceptionnel, fertile en nouveautés et en « Wow ! », un événement incontournable en pleine semaine de relâche. « L’impact économique du Salon de l’auto de Québec est indéniable, indique-t-il, car sa préparation mobilise 500 travailleurs, les constructeurs investissent trois millions de dollars dans les kiosques avec des voitures dont la valeur atteint 13 millions de dollars, quelque 800 nuitées sont réservées uniquement pour les travailleurs, et son déroulement met en scène plus de 2 000 personnes. Une occasion idéale pour rassembler tous les acteurs de cette industrie et les utilisateurs autour d’une passion commune pour cet irremplaçable outil de déplacement. »

 

Quelques données sur le Salon international de l’auto de Québec :
Nombre de travailleurs mobilisés pour la préparation : 500
Nombre de travailleurs lors du déroulement : 2 000
Investissement des constructeurs dans les kiosques : 3 M$
Valeur des voitures présentes au Salon : 13 M$
Nombre de nuitées réservées pour les travailleurs : 800
PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 novembre au 24 décembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X