PUBLICITÉ

Cuisines et salles de bains en 2011 - Une touche glamour

25 janvier 2011 - Par Marie-Josée Turcotte

Une touche glamour

Quelles seront les principales tendances qui influenceront la création des cuisines et des salles de bains en 2011 ? Après un survol des tendances qui ont dominé au cours des deux dernières années, plusieurs experts se prononcent sur celles à venir.

Les aménagements transitionnels

En 2009, les armoires deux tons étaient très en vogue : les hauts vanillés cohabitaient avec les bas plus foncés. Puis, en 2010, les matières naturelles telles que de la pierre ont fait leur entrée en force dans le design.

En 2011, on assiste, selon Nicolas Baron de Cuisines et salles de bain Baron, à l’arrivée des aménagements de style transitionnel, où les composantes rustiques, telles que des planchers de bois noueux ou des comptoirs de bois, se mélangent à d’autres composantes plus contemporaines telles que le verre, le métal ou le quartz. Une tendance confirmée par plusieurs spécialistes, qui jouent de plus en plus avec les styles – classique, rustique et contemporain – pour créer de nouveaux décors. Autre exemple : du côté de la salle de bains, on retrouvera des bains sur pattes dans un décor contemporain, ou encore, une vanité antique avec un lavabo aux lignes très épurées.

Urbain et épuré

Ceci dit, la tendance se dirige résolument vers un look plus urbain et épuré, affirme Caroline Brown, designer cuisiniste chez Signature Cuisines AC. On conçoit sous une ligne horizontale, à la différence des designs d’armoires jusqu’au plafond des années antérieures. Les portes d’armoires sont à panneaux plats plutôt qu’à caisson.

JPEG - 79.8 ko
J’ai choisi le papier peint à larges rayures, en alternance lustrées et mates, dans les tons des tentures de la chambre. J’ai peint l’extérieur du bain taupe, en accord avec les caissons sur les murs. J’ai opté pour ce lavabo pour sa simplicité et son look campagnard. Au sol, la céramique est un beau rappel du sable.

Le retour en force du blanc pur

Le retour du blanc pur s’inscrit aussi dans cette vague de styles plus « zen ». Cette couleur se mélange avec des bois plus chaleureux et texturés. On la combinera aussi avec le gris ou le noir, des couleurs plus urbaines, ou encore avec des bruns plus classiques, toujours incontournables. Et si les teintes au fini naturel demeurent intemporelles, nobles et chaleureuses, le retour des matières texturées (grains linéaires tout en relief) charme de plus en plus la clientèle, affirme Karine Breton, designer cuisiniste chez Griffe cuisine et salle de bain. Du côté de Rochon, Sandra Chainé, designer cuisiniste, a constaté que les clients recherchent de plus en plus la luminosité, ce qui n’est sans doute pas étranger non plus à ce retour en force du blanc…

Une petite touche de glamour

Autre tendance importante : l’insertion de motifs et de couleurs glamour à ces décors épurés. Par « couleurs glamour », on fait référence aux couleurs primaires telles que le rouge pompier, l’orangé, le vert lime, le violet, le turquoise… qui connaissent un succès inégalé lorsqu’elles sont agencées à des tons neutres comme le blanc, le noir et le gris. Et pour ajouter une touche supplémentaire de glamour, la pureté du chrome et l’éclat du cristal prennent les devants sur l’inox et le verre dépoli, selon Nicolas Baron de Cuisines et salles de bain Baron.

Chez Rochon Cuisines et salles de bain, on propose même l’insertion de pierres précieuses griffées Swarovski pour ajouter cette touche dosée de glam, qui rend la cuisine semblable à un bijou à l’intérieur de la maison. Tous les matériaux réfléchissant la lumière apportent cet effet de transparence et de pureté tant recherché, explique Roxana Retamal,designer cuisiniste chez Rochon. Certaines céramiques offrent même des reflets cristallisés. Enfin, l’éclairage Led ciblé, par exemple sous les comptoirs, dans les coups-de-pied et à l’intérieur des armoires, permet aussi de réfléchir la lumière et d’instaurer un effet de brillance.

Vive la laque !

Autre élément glamour qui connaît ses heures de gloire : la laque. Les ultra gloss en laque italienne sont très en vogue, de l’avis de Caroline Brown, designer cuisiniste chez Signature Cuisines AC, surtout lorsque jumelés à une texture de bois très forte comme le Rosewood. Par ailleurs, Monique Bernier de Signature Monique Bernier insiste sur les effets de contrastes qui prédominent dans les tendances actuelles. On jouera, encore une fois, avec le blanc en le mariant avec un îlot de couleur plus foncée. « Les accents de couleur rouge, que ce soit dans les accessoires ou sur les comptoirs, attirent les gens qui aiment oser, ajoute-t-elle. Les plus audacieux iront même jusqu’à combiner le noir et le rouge pour plus d’effet de contraste. »

Et les matériaux ?

Le bois européen, le chêne blanchi ainsi que le bois recyclé avec un mélange de laque ont la cote, selon Véronique Genest, coordonnatrice marketing chez Céragrès. Pour sa part, Daniel Rochon, président de Rochon Cuisines et salles de bains, affirme que les bois reconstitués, qui existent pourtant depuis une décennie, ont fait une entrée remarquée sur le marché seulement récemment en raison des préoccupations environnementales de la clientèle. « On parvient maintenant à reconstituer des bois exotiques très rares et très chers tels que l’ébène, à partir de bois communs comme le peuplier, explique l’homme d’affaires. Même s’il faut faire extrêmement attention à la qualité de ces bois reconstitués, il s’agit d’une tendance qui permet, par ailleurs, de redorer l’industrie du placage de bois. »

Le quartz, loin devant

Dans la composition des comptoirs et des meubles lavabos, le quartz tient toujours le haut du pavé, en raison de son style, du luxe qu’il dégage, de la durabilité qu’il offre et de sa facilité d’entretien.

Si les surfaces de couleur standard sont très en demande, Céragrès a aussi observé une hausse des couleurs flamboyantes, ce qui correspond par ailleurs à une tendance prononcée vers les couleurs glamour en 2011.

En bon deuxième, le granit conserve toutefois son lot d’adeptes qui le préfèrent au quartz. Chez Granit et Marbre Castello, on a même remarqué une recrudescence des ventes, puisque le granit s’harmonise bien avec les cuisines modernes. De son côté, Summum Granit constate que les granits exotiques aux couleurs prononcées sont de plus en plus en demande ; les clients osent plus ! Ceci laisse présager que le blanc perdra probablement du terrain en ce qui a trait aux surfaces de comptoir ; ce qui n’est pas le cas pour les matériaux tels que le corian ou le staron qui, eux, effectuent un retour vers le blanc.

Et le marbre, lui ? Bien qu’il s’agisse de la pierre la plus vendue dans le monde, ici, au Québec, on la boude pour des raisons d’entretien. Pour pallier ce problème, Castello a importé le marbre travertin brossé, qui devrait gagner la faveur du public d’ici quelque temps, puisqu’il requiert moins d’entretien.

Enfin, on remarque aussi que les comptoirs très épais et massifs perdent du terrain au profit des comptoirs plus minces, d’une épaisseur d’un demi-pouce. « Le marché européen est rendu là, confirme Sandra Chainé de Rochon Cuisines et salles de bains. Les fournisseurs sont déjà en train d’adapter les produits à cette demande. » Dans un décor plus épuré, nul doute que ce produit créera son effet bœuf.

Les recouvrements de planchers

La porcelaine et la pierre naturelle de grand format, avec un fini poli, demeurent les incontournables de 2011 selon Céragrès. Par ailleurs, la mosaïque revient en force, avec des dimensions multiples et des textures plus nacrées. C’est très chic ! Sans oublier le choix de plus en plus important de tuiles certifiées LEED.

Au-delà des tendances

Les tendances en matière de design de cuisines et de salles de bains, c’est comme la mode. Certains la suivent, d’autres s’en inspirent et plusieurs s’y intéressent peu ou pas du tout. Chez Rochon Cuisines et salles de bains, on préfère partir de la « nature du client » (avant-gardiste, conviviale, écolo, festive, raffinée, rationnelle) afin de lui créer la cuisine ou la salle de bains parfaite pour lui, au lieu de s’en tenir strictement aux tendances du marché ou aux styles (classique, rustique, contemporain). « Il s’agit surtout de savoir quelles sont les habitudes de vie de la personne, précise Daniel Rochon. Les questions que l’on pose créeront un entonnoir qui conduira au choix parfait pour elle. »

Dans le même ordre d’idée, Nicolas Baron de Cuisines et salles de bain Baron précise que les dernières tendances doivent être intimement liées au mode de vie du client. « Si la facilité d’entretien est un enjeu important pour la personne, le comptoir de bois n’aura pas la cote, soutient-il. Il importe de considérer le contexte bien précis d’utilisation. Par exemple, dans certains cas, l’inox peut être plus approprié que le chrome. »

Et vous, quelle est votre vraie nature ?

L’imagraphie®

Si vous êtes à la recherche d’une cuisine unique et exclusive, tournez-vous vers l’imagraphie®. Ce procédé unique permet de transférer des images ou des graphiques sur des médiums rigides comme le bois ou le verre. Une exclusivité de Rochon Cuisines et salles de bains.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 juin au 2 septembre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X