PUBLICITÉ

Sortir de sa zone de confort

7 mai 2015 - Par Philippe Lapeyrie, sommelier et chroniqueur

Ça me fait rigoler quand je vois mon beau-frère boire le même vin, semaine après semaine. Quand il aime un produit, il en achète deux caisses et il boit ça « non-stop ». Comme une chanson à succès qu’on écoute en rafales jusqu’à « écœurantite aiguë ».

Il n’est pas le seul, car fréquemment, j’entends : « En achetant celui-ci, je suis sûr de ne pas être déçu avec un autre que je n’aimerais pas. » Ouin... Ma blonde fait sûrement la meilleure lasagne au monde, mais je n’en mangerais pas nécessairement tous les jours. Le vin, pour moi, c’est la découverte ! C’est essayer autre chose, sortir de sa zone de confort et ne pas avoir peur de « sauter en parachute » en essayant de nouveaux produits.

Ce mois-ci, la chronique vin vous propose de mettre la main sur des cuvées différentes et moins connues. Que l’on soit d’accord ou pas avec la façon de fonctionner de notre monopole, il faut comprendre que bien peu de marchés nous proposent un choix aussi vaste, de plus ou moins 9 000 sortes de vins issus de plus de 65 pays à travers le monde. Alors, partons ensemble à l’aventure pour essayer de vous dénicher de belles découvertes !

Pour le blanc, je vous suggère de mettre la main sur l’épatant et constant chasselas en appellation vin de Savoie du Château de Ripaille. Il est floral, mellifère, de bon volume au gustatif et bien sec. Un vin blanc savoyard qui vous fera sortir des sentiers balisés et qui saura faire de l’œil à une réconfortante fondue au fromage ou à une coquille Saint-Jacques.

Château De Ripaille 2013
18,05 $ / 896720

Voici un autre blanc assez déroutant et combien agréable en dégustation : le vin de pays D’Épanomi du Domaine Gerovassiliou en Grèce. Vous serez à cent lieues des chardonnays boisés, commerciaux et sans âme que l’on retrouve souvent sur les tablettes de la SAQ. Sortez quelques rouleaux de printemps ou une ribambelle de sushis et vous toucherez le ciel de la Macédoine !

Domaine Gerovassiliou 2014
19,45 $ / 10249061

En ce qui concerne les rouges, on pourrait aller se balader dans la vallée de la Bekaa en sol libanais avec le très bon Sélection de Tanail du vignoble de Massaya. Donnez-lui une vingtaine de minutes d’aération en carafe et il vous le rendra bien. Un vin d’un style quelque peu méditerranéen possédant une bonne complexité. De l’agneau, svp !

Massaya Sélection de Tanail 2011
21,30 $ / 904102

Vous voulez vraiment essayer autre chose ? Optez pour l’éclectique nebbiolo mexicain du domaine de L.A. Cetto dans la vallée de Guadalupe. Oubliez tous les shiraz australiens, les merlots chiliens ou les cabernets américains que vous avez goutés jusqu’à présent, car il est complètement différent de tous les produits offerts sur notre marché. Servez-le à l’aveugle aux copains en leur souhaitant bonne chance ! Une pizza bien garnie ou un couscous royal lui rendront fièrement honneur.

L.A. Cetto Reserva Privada Nebbiolo 2010
19,80 $ / 10390233

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Mercredi 23 octobre 2019
Mercredi 23 octobre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X