PUBLICITÉ

Ranger Entrepreneur général

8 décembre 2015 - Par Gilles Levasseur

L’amour du métier depuis 40 ans

Durant ses études universitaires en architecture au début des années 1970, Pierre Ranger a vite compris qu’il était bien davantage chez lui sur les chantiers de construction que devant une table à dessin.

« J’avais besoin de ressentir et de toucher la matière ! » résume-t-il. Natif de Lachine, le jeune menuisier a ensuite eu le coup de foudre pour Québec, d’où il n’est jamais reparti. Véritable pionnier de la rénovation et de la densification urbaine, il s’est bâti au fil des décennies une réputation d’excellence et de respect de la clientèle. « J’aime que les gens se sentent bien et heureux dans leur résidence, et je fais de mon mieux pour atteindre cet objectif. Construire des lieux d’habitation inspirants, c’est non seulement ma passion, mais cela répond aussi à une sorte de mission sociale. »

Si Pierre Ranger est entrepreneur général depuis 40 ans, son expérience du monde de la construction remonte en fait à un demi-siècle si on tient compte des années où il travaillait dans ce domaine l’été pour payer ses études. Il s’est d’abord consacré pendant une douzaine d’années à la rénovation dans les quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur, puis à de l’insertion sur des terrains vacants. Il a par la suite expérimenté la construction neuve en réalisant de petits projets de condos dans la basse-ville avant de
poursuivre en haute-ville au début des années 1990, particulièrement dans le secteur de Sillery. Le marché ayant connu un ralentissement, Pierre Ranger s’est alors tourné vers la construction commerciale dans Saint-Roch à la faveur de généreux programmes municipaux de subventions. « Mais le stress lié à ces projets aux budgets élevés m’a finalement convaincu de revenir au créneau résidentiel, qui correspondait davantage à la dimension plus humaine que j’avais toujours privilégiée dans mon travail. J’ai notamment réalisé des projets domiciliaires pour premiers acheteurs en périphérie, particulièrement à Donnacona. Cet épisode a constitué un tournant dans ma carrière, car j’ai compris ce que signifiait concrètement l’étalement urbain : chaque maison que je construisais ajoutait un ou deux véhicules sur l’autoroute vers Québec, contribuant ainsi à la congestion
routière, à la pollution et au tribut versé à l’éloignement. J’ai donc vu tout l’intérêt de la densification urbaine et je suis revenu à ce que je faisais déjà à l’époque pour contribuer à ramener des gens en ville, comme le prônent nombre d’élus. Beaucoup veulent revenir en ville, des retraités souhaitent se départir de leur maison ou de jeunes professionnels désirent se rapprocher de leur lieu de travail. J’ai décidé d’y collaborer en privilégiant des résidences les plus abordables possible. »

« Construire des lieux d’habitation inspirants, c’est non seulement ma passion, mais cela répond aussi à une sorte de mission sociale. »

Le défi de la densification

Le constructeur est donc actif depuis plusieurs années dans Sillery avec des projets d’insertion représentant 90 % de ses activités. La plupart requièrent la démolition de maisons d’un âge certain et presque toutes rendues problématiques en matière de salubrité en raison d’une contamination par les moisissures. Or, ces dernières années, plusieurs contraintes ont accru la difficulté de mener ces projets à terme et en ont augmenté le coût d’acquisition. « Le prix des terrains a quadruplé en 10 ans, la durée maximale des hypothèques a été réduite par le précédent gouvernement fédéral, la réglementation municipale s’est complexifiée et les frais reliés aux permis se sont multipliés, sans oublier la contestation citoyenne avec laquelle nous devons composer, énumère M. Ranger. Ces facteurs rendent plus difficile l’accès à une propriété en ville. Pourtant, de concert avec la firme d’architectes DG3A, nous nous les plus respectueuses du bâti existant même si leur style très contemporain n’a évidemment rien à voir avec celui des bungalows environnants. En tant que constructeur désireux d’offrir des produits abordables, je dois subdiviser les terrains acquis en plusieurs lots afin d’éviter une escalade des coûts d’achat. Mais dans quelques cas, nous avons essuyé un refus de procéder, ce qui allonge les délais. »

Excellence, luminosité et espace

Cela dit, les résidences signées Ranger sont d’une grande luminosité à tous les étages en raison d’une incomparable fenestration, et leurs aires ouvertes magnifient l’impression d’espace même dans des intérieurs aux dimensions plus réduites. « Ma formation en architecture et mon expérience en menuiserie me permettent une vision plus globale de chaque projet et ont élevé mes critères d’excellence. De plus, la flexibilité est pour nous un mot d’ordre afin que chaque client participe à l’élaboration d’un lieu d’habitation qui lui correspondra le mieux possible. Et en dépit des contraintes sans précédent que comporte aujourd’hui ce métier, il reste toujours pour moi le plus beau et le plus inspirant, depuis 40 ans ! »

Information
1515, route de l’Église, Québec
Tél. : 418 564-8222
Site Web : menuiserieranger.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X