PUBLICITÉ

CLASSE AFFAIRES - OCTOBRE 2018

RASSEMBLER POUR CRÉER une bonne gouvernance, gage de réussite

28 septembre 2018 - Par Johanne Martin

Au moment d’évaluer la santé d’une organisation, on ne saurait mettre en doute la nécessité d’analyser sa situation financière. Moins souvent, on évoquera l’influence d’une bonne gouvernance parmi ses facteurs de succès. Si l’apport de partenaires d’envergure vise à convaincre de l’importance de bien s’entourer, il représente aussi l’une des valeurs ajoutées du programme Conseil consultatif de la CCIQ.

Cinq facteurs de réussite d’une bonne gouvernance

JPEG - 1 Mo
Sophie-Emmanuelle Chebin et Joanne Desjardins, associées de la firme Arsenal conseils.

Les constats stratégiques de Joanne Desjardins et Sophie-Emmanuelle Chebin d’Arsenal conseils pour la direction générale et le conseil (d’administration ou consultatif) :
Vision stratégique. Concentrer les efforts sur l’avenir de l’entreprise.
Imputabilité. Rendre compte de la gestion de la direction générale au C.A.
Éthique et transparence. Respecter de hauts standards éthiques en adoptant une conduite irréprochable et un code d’éthique, en plus d’échanger une information régulière, de qualité et pertinente.
Confiance. Tisser une relation de confiance constructive avec la direction générale dans le respect des rôles respectifs de chacun.
Introspection. Oser se remettre en question pour s’améliorer. Le conseil doit aussi nourrir une culture d’ouverture et de collaboration.

Est-ce pertinent de mettre en place un conseil consultatif en entreprise ?

JPEG - 623.3 ko
Chantale Coulombe, Collège des administrateurs de sociétés.

Selon le Collège des administrateurs de sociétés, le succès et la pérennité
d’une entreprise passent en grande partie par une saine gouvernance. Toutefois, selon le stade de développement de l’organisation, les dirigeants, qui sont souvent aussi fondateurs et actionnaires, sont dans le feu de l’action et arrivent difficilement à prendre du recul. C’est là que la contribution d’un comité consultatif peut faire la différence. Les administrateurs externes choisis selon leur profil et leur expertise accompagnent les dirigeants dans la concrétisation de leurs projets. Une vision à long terme émerge, les objectifs à poursuivre deviennent plus clairs et les bénéfices sont multiples : l’entreprise connaît une croissance plus grande, les choix sont plus réfléchis, elle connaît une plus grande mobilisation de ses ressources, son réseau de contacts s’élargit et elle gagne en crédibilité.

Une initiative porteuse : la création d’un deuxième programme en gouvernance

JPEG - 228.3 ko
Me Olga Farman, Norton Rose Fulbright.

Les pratiques exemplaires en gouvernance aident les administrateurs à s’acquitter de leur devoir de loyauté et de diligence. En s’associant à la Chambre, Norton Rose Fulbright souhaite répondre non seulement aux besoins de sa clientèle, mais également à ceux de tout l’écosystème d’affaires local. Le cabinet d’avocats se donne ainsi l’occasion d’accompagner les gestionnaires d’entreprise dès les premiers stades de l’exploitation de leur organisation – de même qu’à toutes les étapes de leur cheminement – en leur offrant des conseils sur les exigences d’ordre juridique et réglementaire. Par sa contribution, Norton Rose Fulbright proposera notamment des conseils sur les pratiques exemplaires, la rémunération et les mises en candidature, l’indemnisation et l’assurance, les conflits d’intérêts, les enquêtes internes ou les mandats défensifs et actionnistes.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 novembre au 24 décembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X