PUBLICITÉ

Luxe et démesure sous le capot

25 janvier 2011 - Par Frédéric Masse

Luxe et démesure sous le capot

Oui, il arrivera, ce jour où nous épuiserons nos ressources de pétrole. Il viendra probablement, ce temps où nous roulerons couramment dans des véhicules totalement électriques… et peut-être même des voitures solaires volantes. Loin de moi l’idée de banaliser toutes les avancées dans le domaine de l’automobile, mais nous vivons actuellement dans l’ère des moteurs à combustion interne et de leurs vrombissements décadents. Laissons donc de côté, un instant, l’environnement – et croyez-moi, je suis un ardant défenseur de notre jolie planète – et écoutons notre côté égocentrique qui aime jouir du luxe dans la démesure en écoutant le chant des pistons. Si vous êtes, vous aussi, un fervent disciple de l’hédonisme, cette chronique est pour vous.

La démesure signée Bugatti : 2,2 millions de dollars !

La quintessence et l’exubérance de l’automobile s’expriment dans une marque : Bugatti. Et, encore une fois, le constructeur français a poussé un peu plus loin la démesure. La Veyron Super Sport est la dernière née de l’incroyable. Imaginez : 1 200 chevaux, 1 106 livres-pied de couple, 16 cylindres, 4 turbocompresseurs, du 0-100 km en 2,5 secondes et une vitesse maximale de 434 km/h ! Oui, vous avez bien lu, il ne s’agit pas d’une erreur de frappe. Sachez toutefois que la vitesse maximale à l’usine est limitée à 415 km/h, Michelin ne pouvant attester que ses pneus seraient en mesure de dépasser cette vitesse de façon sécuritaire. En plus, aucune chance de ré-hypothéquer ma maison et de travailler à deux emplois à temps plein pour le reste de ma vie ; je ne pourrai pas dépenser les 2,2 millions de dollars (prix estimé) sur ce bolide, puisque les 5 exemplaires offerts sont déjà tous vendus. Bande de rabat-joie…

Jaguar élargit sa gamme

En 75 ans, Jaguar a connu 4 différents propriétaires, notamment Ford, et s’est retrouvé sous le contrôle de Tata Motors. Pour célébrer ces trois quarts de siècle d’existence, le constructeur indien y est allé d’un coup d’éclat avec la C-X75. Le concept utilisait des moteurs électriques aux 4 roues bonnes pour 780 chevaux. Il est alimenté en puissance par deux petites turbines ! En 2013, le véhicule de production proposera une carrosserie majoritairement en aluminium (un poids de 2 970 livres) et promet d’être plus calme, avec une offre de 4 cylindres turbo et un V6, mais tout en demeurant aussi joli. En passant, Jaguar construira également une nouvelle berline de luxe compacte à la BMW Série 3.

JPEG - 148.4 ko

Exit la Murcielago… bienvenue Lambo Aventador

Tout ce qui se rapproche de Lamborghini me fait frissonner. Depuis que j’ai fait tourner le moteur à haut régime d’une Super Trofeo, une Lamborghini Gallardo modifiée pour la course, j’ai des frissons sur les bras juste à entendre Lam… Bon, j’ai encore des frissons. Alors, la nouvelle Aventador, la remplaçante de la Murcielago, ne me laisse évidemment pas de glace. Bien que rien ne soit encore confirmé à 100 %, les données préliminaires sont déjà à couper le souffle : V12 de 690 chevaux, transmission à 7 rapports passant ces derniers en 50 millisecondes, vitesse de pointe de 350 km/h, 0-100 en 2,9 secondes et un poids de 1 575 kilos, ce qui lui confère un rapport poids/puissance de 2,25 kilos par cheval ! Absolument fantastique. Le prix de cette beauté ? Plus de 260 000 euros, soit environ 335 000 $.

JPEG - 143.4 ko
Voici l’entrée privée des occupants. Son utilisation quotidienne n’exclut pas une allure luxueuse. Le luminaire de verre soufflé de Murano apporte beaucoup de classe, comme le long banc recouvert de cuir gris jouxté d’une paire d’abat-jour d’étain. Le papier peint en raphia avec fil de lurex ajoute un beau côté feutré.
/ Zoom sur le mur de pierres : J’ai travaillé avec celles qui recouvrent l’extérieur de la maison pour assurer un rappel.

Audi Quattro
Dans trois ans, Audi offrira probablement le Audi Quattro. Le prototype roule maintenant sur les routes, ce qui me permet de vous reparler de ce concept dévoilé depuis un petit moment. Il utilise le même cinq cylindres que la TT RS qui développe, dans le prototype, environ 408 chevaux. Les plus âgés verront d’ailleurs une ressemblance directe entre les lignes de ce concept et celles de la légendaire Sport Quattro et son système de traction intégrale révolutionnaire. C’était évidemment le but d’Audi de recréer l’essence même de la voiture qui, soit dit en passant, pèse environ le même poids que sa descendante spirituelle, soit environ 2 300 livres. Un tel exploit est possible, notamment grâce à l’utilisation de beaucoup de carbone (la carrosserie en est entièrement faite) et du châssis en aluminium Audi Space Frame. Avec toute cette puissance sous le pied droit, Audi affirme que la Quattro sera capable de faire le 0-100 en moins de 4 secondes.

JPEG - 174.2 ko

Un chargeur sans fil
Je ne pouvais pas résister à l’envie de propager cette nouvelle, surtout que l’innovation est remarquable. Nissan disait y travailler depuis un moment, mais la compagnie ecoupled a profité du dernier CES International pour démontrer l’efficacité de leur trouvaille : un chargeur sans fil qui pourrait recharger les piles d’un véhicule électrique, comme la Tesla, par exemple. En plus, le système pourrait être relié à votre téléphone intelligent afin de connaître l’état de la charge. Imaginez… Vous arrêtez à l’épicerie, votre voiture se charge… Au centre commercial, même chose… Ça, c’est du service ! Et même pas besoin de donner du pourboire au pompiste.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X