PUBLICITÉ

Technologie au travail - Les tendances en 2011

27 janvier 2011 - Par Luc Pâquet, expert en technologie

La technologie est partout dans nos vies, dans nos vies professionnelle comme personnelle. À vrai dire, nous nageons dans une mer de technologie, alors qu’Internet entre de plus en plus dans notre quotidien, et le monde du travail n’échappe pas à cette vague, bien au contraire ! Voici les trois plus grandes tendances de 2011 selon les cabinets d’analyse Gartner et Forrester.

1. Les assistants numériques personnels

Plusieurs d’entre vous possèdent sans doute déjà un appareil iPhone, un BlackBerry ou un produit de la plateforme Android conçu plus récemment par Google. Vous avez donc déjà une excellente idée de leur utilité dans un contexte d’affaires : courriels, agenda, contacts… Mais il reste une étape importante à franchir afin de mieux profiter de toutes les possibilités offertes par ces petites merveilles. Je fais référence ici aux logiciels, souvent appelés Apps. Aussi évolués que soient ces assistants numériques, leur vraie valeur réside dans ces logiciels. En 2011, il sera possible, à coûts raisonnables, d’acquérir des logiciels développés sur mesure, répondant à vos besoins d’affaires. Soyez imaginatif dans l’utilisation de ces outils. Pensez géolocalisation, catalogue mobile, paiement et facturation lors de vos déplacements… La région de Québec regorge d’excellents spécialistes en développement de logiciels sur assistants numériques personnels. Il ne tient qu’à vous d’oser franchir ce pas.

2. L’informatique dans les nuages

Avoir la tête dans les nuages, c’est bien, mais pas trop ! Par contre, répondre à vos différents besoins en matière de technologie de l’information par l’utilisation du nuage informatique (Cloud Compting), voilà qui devient intéressant ! Le concept est simple. Il s’agit de sortir de vos entreprises les services traditionnellement réservés à votre salle (ou placard) de serveurs. Comment ? En utilisant des technologies qui se trouvent hors de vos locaux, et même hors de votre ville. En réalité, on ignore à quel endroit est situé ce nuage informatique, mais il fonctionne très bien. Point important : il y a d’importantes économies à réaliser, par exemple, en ce qui concerne la gestion des courriels et la création de copies de sécurité.

3. L’ordinateur devient tablette

Steve Jobs, le grand patron de la compagnie Apple, a compris que le format parfait pour diffuser et manipuler de l’information est la tablette. D’ailleurs, en 2010, nous avons vu arriver sur le marché le iPad d’Apple. En 2011, attendons-nous à être ensevelis sous une montagne d’appareils plus ou moins semblables au précurseur, qui propose un écran tactile de 7 ou 10 pouces, sans clavier physique, branché Wi-Fi ou cellulaire 3G. La beauté du format tablette est qu’il propose d’infinies possibilités quant à son utilisation. Si votre entreprise cherche à combler des besoins relatifs à la mobilité, non comblés par les assistants numériques ou par l’ordinateur portable tel qu’on le connaît, regardez de près ce que l’informatique en format tablette peut vous offrir.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 au 19 août 2018
Lundi 20 août 2018
Du 2 au 23 août 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X