PUBLICITÉ

Les gens d’affaires de la région de Québec restent-ils confiants pour 2015 ?

14 janvier 2015 - Par - Magazine PRESTIGE -
SUR LA PHOTO : Carl Viel, PDG, Québec International ; Caroline Roy, vice-présidente, Léger ; Jérôme Ratté, président, Chambre de commerce de Lévis ; et Alain Aubut, président et chef de la direction, Chambre de commerce et d'industrie de Québec. - Photo : QI

Le 9 janvier dernier, Québec International, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec et la Chambre de commerce de Lévis ont dévoilé les résultats du sondage annuel Conjoncture 2015 : Indice de confiance des dirigeants d’entreprise de la grande région de Québec à l'occasion de la 5e Rentrée économique de Québec. Résultat : les dirigeants d’entreprise de la région de Québec demeurent confiants pour 2015, mais ils affichent une certaine prudence dans leurs prédictions. 

En effet, leur optimisme s’affiche avec moins d’intensité, puisque l’indice pour la région est en baisse, passant de 65,6 en 2014 à 60,9 en 2015. Toutefois, l’indice régional demeure plus élevé que pour le Québec (54,2).

Qu'est-ce qui "chicotte" les gens d'affaires pour l'année 2015 ?

Le sondage nous apprend que 83 % des dirigeants d’entreprise de la grande région de Québec éprouvent des difficultés à recruter de la main-d'oeuvre comparativement à 79 % l’an dernier. Pour près de la moitié d’entre eux (48 %), ces difficultés constituent un frein à la croissance de leur entreprise. Fait à noter, ces difficultés de recrutement concernent tant la main-d’oeuvre spécialisée (71 %) que non spécialisée (27 %).

Au-delà de la prudence, l'investissement et le développement se poursuivent

Malgré une certaine prudence exprimée pour les perspectives économiques, les dirigeants d’entreprise ont l’intention de continuer d’investir et de développer leurs marchés. Ainsi, 76 % des répondants prévoient augmenter leurs ventes en 2015 et 62 % affirment que leur carnet de commandes est aussi bien sinon mieux rempli qu’à pareille date l’an dernier.

Par ailleurs, 73 % des répondants expriment l’intention d’investir dans leur entreprise en 2015, une hausse de cinq points par rapport à leurs prévisions pour 2014. Les dépenses projetées viseront principalement le marketing (59 %), la formation du personnel (53 %), la recherche et développement (45 %). Les investissements en R-D connaissent d’ailleurs la plus forte croissance alors que les intentions se situaient à 33 % en 2014.

Du côté des exportations, 46 % des entreprises de la région ont fait des ventes hors Québec en 2014. Elles y ont effectué, en moyenne, 41 % de leurs ventes. L’enquête nous apprend également que les dirigeants souhaitent maintenir le rythme, puisque 48 % d’entre eux ont l’intention de diversifier leurs marchés en 2015. Les marchés visés sont principalement le reste du Canada (33 %), les États-Unis (22 %) et l’Europe (13 %).

Les enjeux pour 2015

Du point de vue des enjeux pour la nouvelle année, ils demeurent sensiblement les mêmes qu’en 2014. Pour les dirigeants sondés, le principal défi auquel la région de Québec sera confrontée en 2015 est la gestion des finances publiques (70 %), la création d’emplois et la croissance économique (52 %) et la disponibilité de la main-d’oeuvre (41 %). Pour leur propre entreprise, leurs principales inquiétudes sont le carnet de commandes (32 %), le recrutement et la rétention de la main-d’oeuvre (26 %) ainsi que le coût des opérations (21 %).

Ce sondage a été réalisé par Léger auprès de 237 dirigeants d’entreprise de la région métropolitaine de Québec entre le 17 novembre et le 4 décembre 2014.

Pour consulter l'ensemble des résultats : quebecinternational.ca (section Salle de presse)

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 10 juillet 2017 au 4 avril 2018
Du 8 décembre 2017 au 15 avril 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X