PUBLICITÉ

Les fabuleuses avancées de la domotique

19 juillet 2014 - Par Frédérick Masson

Offrir à votre résidence une intelligence centralisée : voilà ce que propose la domotique. Et aujourd’hui, presque rien n’est impossible à contrôler à distance.

Qu’il s’agisse de sécurité, de communication ou de gestion d’énergie, il n’y a pratiquement pas de limites à ce qui peut être contrôlé électroniquement et à distance. Après les téléphones intelligents et les compteurs intelligents, place à la maison intelligente !

Déjà bien connue du public pour les possibilités qu’elle offre en matière de contrôle de portes (entrée ou garage), de téléviseurs, de systèmes d’éclairage, de chauffage, d’alarme, de caméras, de sonorisation, de gicleurs ou de thermopompe, la domotique connaît des avancées phénoménales. Vous souhaitez assurer la gestion de la quantité de neige sur le toit de votre résidence située au Québec, tout en ayant les deux pieds bien enfouis dans le sable d’une plage aménagée aux abords de votre demeure en Floride ? Vous désirez être averti, à la seconde, d’un bris de réfrigérateur, vous évitant ainsi les pertes matérielles et financières qui s’y rattachent ? Rien n’est impossible.

« Pendant des années, les gens ont rêvé de tout contrôler en appuyant sur un simple bouton. Aujourd’hui, nous sommes rendus là. »

« Il y a une dizaine d’années, la domotique était perçue comme une technologie en éclosion qui comptait son lot de problèmes. Maintenant, elle est devenue un incontournable pour plusieurs, tant en raison de sa fiabilité et de sa simplicité que de son coût, beaucoup plus abordable », explique François-Pierre Thompson, propriétaire de TML Informatique, entreprise lévisienne considérée comme un chef de file en matière d’informatique et dont le volet domotique a connu une croissance fulgurante depuis la fondation de la firme en 2008.

Vous doutez des possibilités ? Sachez qu’un système chauffant sur une rue privée asphaltée, contrôlé par la domotique, a même été installé afin de faire fondre la neige et la glace au gré des caprices du climat. À l’aide d’un téléphone intelligent, il est ainsi possible de démarrer et d’arrêter ce système à distance, assurant une chaussée bien déblayée à l’année.

« Pendant des années, les gens ont rêvé de tout contrôler en appuyant sur un simple bouton. Aujourd’hui, nous sommes rendus là, conclut M. Thompson. En fait, la première question que nous posons à nos clients, c’est : « Que souhaitez-vous contrôler ? » Le reste s’inscrit au nombre de nos défis quotidiens ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X