PUBLICITÉ

Les beautés de l’automne

7 octobre 2014 - Par Patrice Bélanger, agronome et horticulteur

Jardiner en octobre permet de prolonger la saison et de créer de fort belles plates-bandes.

Le gel au sol des annuelles, à la suite du passage du mercure sous zéro, met en place les conditions idéales pour la culture des pensées, des chrysanthèmes, du chou décoratif, de la lavande, de la sauge et des cinéraires. Il faut simplement arracher les annuelles, bêcher légèrement, incorporer du compost et ajouter ces nouvelles variétés. Vous aurez alors un assortiment de plantes d’automne des plus magnifiques ! L’utilisation de ces fleurs d’automne au jardin permet de jouer avec une multitude de couleurs, comme le violet, le blanc, le jaune, le vert, en passant par le rose et l’argent. Cet assortiment compense les journées de plus en plus courtes et illumine nos jardins.

C’est également en fin de saison que les graminées volent la vedette au jardin. En plus du feuillage mince et élancé, les inflorescences d’aspect plumeux tourbillonnent au vent et persistent même après les premières neiges. La légèreté et l’élégance du feuillage des graminées permettent facilement de les marier aux vivaces, arbustes et conifères de nos aménagements paysagers. On peut également en faire des bouquets de fleurs séchées. Et que dire de leur utilisation pour les décorations d’Halloween !

C’est finalement à l’automne que l’on planifie et que l’on plante les bulbes à floraison printanière tels que les tulipes, les narcisses, les jacinthes, les crocus, les muscaris, les scilles… pour obtenir une féerie de couleurs au printemps.

Bonne fin de saison à tous !

 

Quelques trucs en vrac à propos des bulbes :

  1. Répartissez la floraison printanière sur plusieurs semaines en utilisant des bulbes à floraison hâtive, de mi-saison et tardive ;
  2. Achetez le plus gros calibre offert sur le marché (par exemple, 12 et plus pour les tulipes) et la plantation se fait jusqu’à la fin octobre, début novembre ;
  3. Plantez les bulbes en massif, jamais en ligne droite ;
  4. Intégrez des petits bulbes dans la pelouse (ex. : crocus, scilles, muscaris…). Ils sont spectaculaires à voir et la floraison sera terminée quand viendra le temps de tondre la pelouse.

 

Quelques conseils automnaux pour le jardin :
Pelouse : Tondez jusqu’à l’arrêt de croissance à une hauteur de 3,5 cm et ramassez les feuilles qui la recouvrent ;
Vivaces : Rabattez le feuillage des vivaces après leur jaunissement et compostez, sauf s’il y a présence de maladie. Ne touchez pas aux vivaces à feuillage persistant et aux graminées pour conserver leurs magnifiques inflorescences ;
Arbustes : Arrosez les conifères pour une bonne réserve d’eau avant l’arrivée des grands froids ;
Compost : N’utilisez pas les feuilles des arbres fruitiers dans votre compost pour éviter la propagation des maladies.

Savez-vous pourquoi les feuilles changent de couleur à l’automne ?

La diminution de la photopériode et la diminution de la température transforment les pigments verts des feuilles en pigments de différentes couleurs (rouge, jaune, orange et différentes teintes de vert) ainsi qu’en sucrose et saccharose, qui forment des réserves sucrées pour l’arbre. Au printemps, ce sucre se retrouvera dans la sève montante et nous obtiendrons notre produit national, l’eau d’érable, et ses nombreux dérivés.

PUBLICITÉ
X