PUBLICITÉ

Les Immeubles Simard - Valeurs familiales, clients satisfaits

30 mai 2016 - Par Gilles Levasseur
Photo du haut, rangée avant : Michèle Poulin, adjointe administrative ; Liliane Dalpé, technicienne comptable ; Sylvie Côté, administratrice Centre d’affaires Charest ; Marc Simard, président ; et Karine Simard, gestionnaire immobilière.
Rangée arrière : Jean-Michel Simard, gestionnaire immobilier ; Éric Sirois, comptable immobilier ; Yvon Guérard, gestionnaire immobilier ; et Synthia Bernier, gestionnaire immobilière
.

Dans le monde de l’immobilier, la satisfaction du client – individu ou entreprise – ne repose pas seulement sur des conditions locatives avantageuses et un emplacement stratégique, mais aussi sur la qualité de la relation unissant les personnes. L’entreprise familiale Les Immeubles Simard véhicule ce type de valeurs grâce auxquelles le succès des uns rejaillit sur celui des autres.

L’histoire des Immeubles Simard plonge ses racines jusqu’en 1950. Paul-Henri Simard, un comptable de Québec, décide alors d’acquérir et de reconstruire la bâtisse de briques sise à l’intersection Saint-Cyrille et des Érables, connue sous le nom de Jonction-Sillery et utilisée depuis 1912 comme carrefour de tramways. C’est à cet endroit que Marc Simard, son fils, qui dirige maintenant Les Immeubles Simard, a commencé à travailler dès l’âge de 17 ans. « Mon père a aussi construit l’édifice Lafayette, dans Saint-Roch », se souvient-il. L’entreprise s’est par la suite spécialisée dans l’immobilier. L’acquisition des Galeries du Vieux-Fort à Lévis en 1986 a marqué un tournant dans son évolution.

L'espace fraîcheur : La nouvelle aire alimentaire des Galeries du Vieux- Fort proposera à son terme cinq restaurants dans un environnement contemporain, lumineux et convivial.


Aujourd’hui, son parc immobilier totalise plus de 700 000 pieds carrés de locaux commerciaux et pour bureaux, ainsi que plusieurs immeubles résidentiels (250 appartements) dans les secteurs de Charlesbourg, du Vieux-Québec et de la Haute-Ville. L’un d’eux, Le Garnier, dans le secteur Sillery, est à vocation mixte, les commerces du rez-de-chaussée jouxtant les appartements des étages supérieurs. Le siège social des Immeubles Simard se trouve sur Grande Allée, tout près de l’entrée du Bois-de-Coulonge, un immeuble acquis en 2007.

« En tout temps, nous visons à contribuer à la croissance et au succès professionnels de nos clients. »

Nicole R. Stuart, directrice de la location et de la promotion aux Galeries du Vieux-Fort, et Marc Simard, président.


Une belle relève

Sur la rive nord, plusieurs acquisitions se sont succédé au cours des années. En 2012, les Halles de Sainte-Foy et Place Saint-Louis-de- France ont enrichi l’offre de location et sont, depuis, sous la responsabilité de Karine Simard qui, avec son frère Jean-Michel, assure la relève du père. Tous deux passionnés d’immobilier, ils s’investissent depuis déjà plusieurs années dans la progression de l’entreprise. Grâce à cette synergie familiale, tout est en place pour que Les Immeubles Simard poursuivent leur croissance pendant encore de nombreuses années.

Centres commerciaux

Le centre commercial Les Galeries du Vieux-Fort, près du cégep Lévis-Lauzon, a récemment été remis au goût du jour dans le cadre d’un projet évalué à une dizaine de millions de dollars. Les principaux locataires et le propriétaire ont conjointement investi dans la modernisation du complexe, et le mail entier a été refait. La partie centrale propose maintenant une aire de restauration digne des plus grands centres. Les Immeubles Simard possèdent également Place Mgr Bourget, un complexe commercial situé à proximité et, lui aussi, rénové.

Une remarquable métamorphose

S’il est un projet qui remplit Marc Simard de fierté, c’est celui qui a complètement métamorphosé l’immeuble sis au 214 de l’avenue Saint-Sacrement, aux portes du parc industriel Saint-Malo. Au moment de l’acquisition, l’édifice, auparavant utilisé pour la fabrication d’armoires de cuisine, était presque à l’abandon. Méconnaissable, l’immeuble couvrant 72 000 pieds carrés abrite maintenant le siège social de Québécomm, des laboratoires de la Ville de Québec ainsi que plusieurs autres entreprises.

Le 214, avenue Saint-Sacrement.


« Prendre soin de nos locataires »

Les Immeubles Simard proposent aussi, dans quelques-unes de leurs propriétés, des bureaux à frais partagés (réceptionniste, salle de conférence, Internet, cafétéria, etc.) pour travailleurs autonomes et microentreprises. Il s’agit du Centre d’affaires Charest ainsi que du Centre d’affaires Alterna, situés au 4600 et au 4500, boul. Henri- Bourassa, tout près de l’autoroute de la Capitale. « En tout temps, nous visons à contribuer à la croissance et au succès professionnels de nos clients. Il arrive régulièrement que nous les secondions lorsque leurs besoins requièrent des locaux mieux adaptés, explique Synthia Bernier, gestionnaire immobilière qui fait partie de l’équipe depuis 20 ans. Nous nous faisons un point d’honneur d’assurer une gestion et un entretien de haute qualité grâce à notre équipe multidisciplinaire chevronnée. »

« Nous sommes fiers du service offert par nos gestionnaires, spécialistes en marketing, agents de location et professionnels de la maintenance, ajoute Karine Simard. Avant tout, nous insistons sur le contact humain et privilégié que nous cultivons avec nos clients qui peuvent nous joindre en tout temps. Bref, on prend soin de nos locataires pour les garder longtemps. Il s’agit d’une relation gagnant-gagnant. »

Les Immeubles Simard sont également le promoteur du projet domiciliaire Domaine Sous les Bois qui, après plus d’une décennie d’attente, commencera à prendre forme prochainement derrière le Collège Jésus-Marie. Le concept modifié comportant quelque 300 condominiums prévoit sauvegarder 90 % des espaces verts, en plus de céder à la Ville une importante partie du terrain en bordure de la falaise afin qu’elle réalise un parc linéaire. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Jean-Michel Simard seconde son père dans ce beau projet.

Des immeubles axés sur les nouvelles technologies

À l’avant-garde des hautes technologies, Les Immeubles Simard comptent quatre propriétés dans les limites du parc technologique de Québec. Maintenant certifié LEED, Le 4535 propulse son audacieuse pointe architecturale vers le boulevard Hamel, non loin de l’autoroute Henri-IV. Construit en 2011, l’édifice triangulaire est venu s’arrimer à celui déjà en place au 4495. La liste comprend également Le 1405, du Parc-Technologique, occupé par les compagnies Atrium et Thales. Aussi élégant que visible en raison de son original parement de bois, l’édifice a d’ailleurs valu une mention à l’architecte Pierre Thibault.

« Un autre immeuble s’est ajouté l’an dernier lorsque nous avons acquis un nouveau bâtiment de 30 000 pieds carrés expressément pour le fabricant de capteurs à fibre optique Opsens qui se trouvait à l’étroit dans ses locaux précédents, précise Marc Simard. Voici un bel exemple de ce que nous pouvons faire pour répondre aux besoins de notre clientèle. L’immeuble pourra même être agrandi dans les prochaines années, le cas échéant. »

Parc immobilier des Immeubles Simard
• Plus de 700 000 pi2 de locaux commerciaux et pour bureaux
• Plusieurs immeubles résidentiels représentant 250 appartements
• Secteurs : Charlesbourg, Vieux-Québec, Haute-Ville et Rive-Sud.

Une présence importante dans le parc technologique

Des normes toutes particulières

Avec son associé, Gilles Fleury, Marc Simard projette la construction d’un cinquième immeuble. Il s’agit d’un projet de 12 millions de dollars visant, d’ici 2018, la livraison d’un bâtiment d’une superficie locative de 70 000 pieds carrés qui aura pignon sur rue à côté du siège social d’Atrium, le long du boulevard du Parc-Technologique.

Le 1405, boulevard du Parc-Technologique.

« Toutes ces entreprises ont des besoins très particuliers. Et nous devons nous y adapter pour demeurer concurrentiels dans un monde des affaires en constante évolution. »

Le 4535, boulevard Hamel.

Le 1444, boulevard du Parc-Technologique.


Comme pour les autres édifices destinés aux entreprises de haute technologie, les normes de construction répondent à des critères très particuliers. Par exemple, tout doit être prévu pour les laboratoires, la présence de salles blanches et de hottes chimiques, ainsi que pour l’expédition et la réception de marchandises assez volumineuses, ce qui requiert des ascenseurs de grande dimension. Autant d’exigences qui ont des impacts très importants sur la climatisation et la ventilation. Ces normes impliquent également des réseaux de connexion Internet à ultra-haut débit, comme c’est le cas au 1405, boulevard du Parc-Technologique. « Toutes ces entreprises ont des besoins très particuliers, conclut Marc Simard. Et nous devons nous y adapter pour demeurer concurrentiels dans un monde des affaires en constante évolution. »

Information
Siège social :

1135, Grande Allée Ouest, bureau 210, Québec
Tél.  : 418 948-1224
Courriel : [email protected]
Site Web : immeublessimard.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Vendredi 17 août 2018
Du 16 au 19 août 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X