PUBLICITÉ

Le parallèle créatif de l’exposition Images de Mode

7 avril 2015 - Par Audrey-Anne Di Vita

Fruit de la collaboration entre de grands passionnés de mode à Québec, l’exposition Images de Mode sera lancée en formule 5 à 7 à l’occasion de la soirée d’ouverture du Festival Québec Mode. C’est à l’Espace 400e que vous pourrez admirer les créations réalisées par le photographe David Cannon, et ce, pendant toute la durée de l’événement, qui se tiendra du 29 avril au 2 mai prochains.

L’idée de créer un dialogue entre créateurs est née d’une visite au Musée du Louvre à Paris. La vision était de concevoir une toile à l’intérieur d’une autre toile en réunissant la peinture et la mode, en passant par la photographie. Le titre Images de Mode s’est alors imposé pour cette nouvelle approche combinant différents arts.

David Cannon a voulu promouvoir le talent local dans ce projet à dimensions internationales, de sorte que tous les intervenants de cette épopée sont des artisans d’ici.

Le photographe David Cannon et son directeur de création, Vncent Bussières. - Photo : Jocelyn Bernier

Le photographe de Québec fait constamment évoluer ses projets ; il voit grand et vise toujours plus loin dans ses réalisations. Pour citer le directeur de création d’Images de Mode, Vincent Bussières : « Quand David a une idée le matin, elle se concrétise déjà en après-midi. » Le coproducteur Bertrand Weissgerber est d’ailleurs présentement en pourparlers avec divers musées européens – Monaco, Paris, Londres et Berlin – pour accueillir cette exposition.

L’identité québécoise au cœur du projet

Ce qui plaît le plus dans cette exposition, c’est l’aspect très identitaire que l’équipe de réalisation lui a donné. En effet, David Cannon a voulu promouvoir le talent local dans ce projet à dimensions internationales, de sorte que tous les intervenants de cette épopée sont des artisans d’ici : Jason McHugh de l’agence Comrad pour le Web, Dominique Fraser de l’agence Sublim pour les retouches photo et l’Atelier 480 pour le design graphique.

De plus, les mannequins de l’agence de Jocelyn Bernier, Focus One, qui mènent des carrières aux quatre coins du globe, sont des gens de Québec ; idem pour le coiffeur Marcus Villeneuve, la maquilleuse Cléo Bolduc et les stylistes Sophie Michaud-Bélanger et Caroline Jarry, sans oublier Marc-André Dumont, le fidèle assistant du photographe.

Bref, pourquoi aller voir ailleurs quand on déborde de talent exceptionnel, ici même ? Images de Mode est un bon véhicule pour promouvoir la qualité des gens d’ici, partout dans le monde.

Le mannequin Joly-Ann Laporte lors du making of de l’exposition Images de Mode. - Photo : Jocelyn Bernier

Pourquoi aller voir ailleurs quand on déborde de talent exceptionnel, ici même ?

En ce qui concerne les vêtements, covedettes de cette exposition, il était primordial qu’ils représentent le talent des créateurs d’ici. La capture d’image met en parallèle les œuvres d’artistes peintres reconnus (Jean Paul Lemieux, Paul-Émile Borduas, Adrien Hébert) avec des designers mode de renom (Rad Hourani, Nadya Toto, Unttld, Rudy Bois). Qui aurait imaginé une rencontre entre Fernand Leduc et Denis Gagnon ? Le résultat est tout simplement saisissant.

Quant au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), il sert de toile de fond à cette série de photographies ; il est le point rassembleur du projet. Ainsi, la totalité des photos ont été prises dans les salles d’exposition du Musée. Leur ambiance ajoute au caractère singulier des photos prises par David Cannon.

Côte à côte artistique

Images de Mode met en lumière le fil conducteur créatif de ces deux formes d’art, qui se rejoignent dans la modernité de l’une, et dans le souci du renouvellement constant de l’autre. Ainsi, on n’assiste pas qu’à un « copier-coller », mais plutôt à une réelle collaboration artistique dans laquelle chacune des formes d’art fait ressortir son associée. Pour ajouter encore plus d’impact à ce dialogue artistique, on vise un format presque grandeur nature des photographies exposées.

Le défi pour le photographe et son équipe a été de taille. En effet, les particularités qui font le charme des salles d’exposition amènent leur lot de complications. Il suffit de penser au flash, qui peut dégrader la qualité de la peinture.

Un an s’est écoulé depuis que l’idée, dans sa forme primaire, a germé dans l’esprit de David Cannon. Depuis, le projet a pris des dimensions incroyables et sa concrétisation n’aurait pu avoir lieu sans l’implication de ses différents partenaires : Anne Eschapasse du MNBAQ, qui a permis la réalisation du projet, et Karine Albert, instigatrice et productrice du Festival Québec Mode, qui accorde une belle visibilité au projet.

Chemin faisant, une deuxième phase se met en branle pour le photographe et son équipe. Elle devrait voir le jour l’an prochain et aura comme thème les volumes. Elle mettra en scène le talent de plus jeunes créateurs d’ici, dans le but de faire rayonner, cette fois-ci, la relève québécoise.

Exposition Images de Mode
Photo : David Cannon
Du 29 avril au 2 mai
Espace 400e

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X