PUBLICITÉ

Le début d’un temps nouveau

25 janvier 2011 - Par Pierre Paul-Hus, Denys Paul-Hus

Le début d’un temps nouveau

Ça y est, nous y sommes ! Cela fait plusieurs mois que nous l’annonçons et qu’en catimini nous y travaillons. Vous tenez maintenant entre vos mains le NOUVEAU magazine PRESTIGE. Nouveau parce que le format est maintenant plus large. Nouveau parce que le graphisme répond aux nouvelles tendances. Et nouveau parce que notre contenu a été remodelé et que de nouveaux collaborateurs et chroniqueurs se sont joints à notre équipe.

Nous aurions très bien pu poursuivre dans la même voie, puisque rien ne laissait croire à un essoufflement de votre intérêt, mais nous avons choisi le changement. Pourquoi ? D’abord parce qu’en mai 2011, PRESTIGE célébrera son 15e anniversaire. Quinze ans dans le domaine de l’édition, ce n’est pas rien. C’est même un exploit et nous en sommes fiers. Fiers au point de vouloir marquer l’événement de belle et grande façon.

Mais ce changement s’est aussi amorcé à la suite d’une récente étude de marché réalisée par Terrain Marketing, qui a révélé un fait plutôt étonnant. En effet, vous êtes plusieurs à percevoir PRESTIGE comme étant un magazine d’affaires. Ceci dit, le sondage a aussi révéler que, non seulement vous appréciez les histoires à succès d’entreprises bien de chez nous, mais vous aimez également profiter des plaisirs de la vie… comme nous d’ailleurs ! D’où l’idée de séparer le magazine en deux sections : celle consacrée au monde des affaires, et l’autre, dédiée aux plaisirs de la vie.

Nous espérons que ce changement vous plaira et nous vous invitons, dès maintenant, à émettre vos commentaires, puisque nous sommes encore et toujours ouverts aux changements et aux améliorations. N’est-ce pas le propre des leaders dans leur domaine ?

En terminant, quelques mots sur notre collègue et ami Rémy D’Anjou, qui nous a quittés voilà quelques semaines. Une nouvelle qui nous a tous profondément attristés. Ceux et celles qui, comme nous, ont eu la chance de connaître Rémy, savaient à quel point il aimait la vie et tous ses plaisirs. Nous lui rendons donc hommage pour cette première édition nouveau genre. Et comme le disent si bien les grands sages de ce monde, profitons de la vie maintenant, car nul ne connaît l’échéance…

Bonne et heureuse année 2011 !

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Vendredi 17 août 2018
Du 16 au 19 août 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X