PUBLICITÉ

Le Grand Théâtre de Québec s’offre un nouvel écrin de verre

10 avril 2017 - Par - Magazine PRESTIGE -

Cette transformation spectaculaire aura lieu dans le cadre d’un projet de préservation du patrimoine, afin de régler un important problème de dégradation de l’enveloppe en panneaux de béton préfabriqués de l’immeuble.

Ce futur écrin de verre agira comme un cocon de préservation des panneaux tout en s’intégrant parfaitement au bâti. Le coût des travaux s’élèvera à 16 millions de dollars.

De multiples contraintes
En plus de composer avec l’œuvre existante de Jordi Bonet, intimement liée à la structure du bâtiment, l’équipe de projet a également été confrontée à des enjeux propres à la vocation artistique de l’établissement. En effet, il était nécessaire de maintenir un taux d’humidité optimal intra-muros pour préserver les instruments de musique du risque de fendillement causé par l’air trop sec. La volonté du Grand Théâtre de Québec était également de poursuivre ses activités durant la réalisation des travaux. Ainsi, la solution développée tient compte de l’ensemble de ces contraintes.

JPEG - 409.5 ko

©Lemay et Atelier 21

  • Architectes : Consortium Lemay et Atelier 21
  • Constructeur : Pomerleau
  • Livraison : rentrée 2018
PUBLICITÉ
X