PUBLICITÉ

Virginia Beach, l’escale chouchou des Québécois

25 juin 2018 - Par Natalie Sicard

Destination prisée depuis belle lurette, la Virginie arbore bien son slogan : « Virginia is for lovers ». Virginia Beach, l’escale chouchou, sait combler les amoureux de longues plages au sable soyeux, de fruits de mer et de nature sauvage. Et s’offrir une visite ou carrément un séjour à l’hôtel mythique The Cavalier ajoute une touche des plus glamour à ses vacances. Le top de la liste de mes 10 bonnes raisons d’aller y faire un saut cet été !

1. Le Cavalier et sa dame

Cet établissement historique qui a rouvert ses portes après trois ans de rénovations a été érigé en 1927 durant la période des « Roaring Twenties ». À son apogée dans les années trente, il a accueilli moult célébrités, dont Elizabeth Taylor, Judy Garland, Frank Sinatra, Ginger Rogers... Jusque dans les années 1950, la radio diffusait souvent en direct les performances de Glenn Miller, Bing Crosby et des Big Band qui s’y produisaient. Hôtel des plus prestigieux, c’est un peu grâce à lui que Virginia Beach a gagné en popularité au fil des ans.

JPEG - 468.1 ko

À l’époque, l’endroit était la principale station balnéaire de l’État grâce a la première ligne de train vers Virginia Beach instaurée en 1883, laquelle emmenait d’abord les touristes à l’Hôtel Princess Anne, qui a passé au feu en 1907.

JPEG - 505.1 ko
JPEG - 515.8 ko

Le charme d’antan a retrouvé sa splendeur mêlée à une intéressante touche contemporaine. Une fois qu’on a traversé le portique d’origine, on tombe d’abord sur la piscine intérieure. On dit que F. Scott Fitzgerald aurait passé plusieurs heures au bord de la piscine et y aurait trouvé l’inspiration pour écrire Gatsby le magnifique. Fait véridique ou pas, on ne peut faire autrement que de se sentir dans le décor d’un film.

Le hall d’entrée, flanqué d’un gigantesque lustre, mène au Raleigh Room, le salon principal. Le sol en marbre noir et blanc, un impressionnant piano à queue, une série de tableaux de toutes époques saupoudrés de ceux d’un peintre danois contemporain qui a revisité les œuvres de Vermeer : c’est le lieu idéal où siroter un cocktail entre amis.

JPEG - 399.3 ko
JPEG - 368.6 ko
JPEG - 428.7 ko
JPEG - 325.5 ko

Les mixologues de l’hôtel concoctent une panoplie de cocktails aux noms inspirés de l’histoire du Cacalier : JFK Daiquiri, Sinatra, Fitzgerald, Mr Wilson (qui a travaillé à cet hôtel pendant 73 ans) Ghost Cat, etc. Ils utilisent les meilleurs alcools, dont ceux produits à la distillerie Tarnished Truth Company.

JPEG - 409.7 ko
La mixologue Rachel Blake

Oui, il y a une distillerie au sous-sol de cet hôtel, la Tarnished Truth Distilling Company. On y distille des alcools haut de gamme à l’ancienne avec des alambiques en cuivre et laiton que l’on vieilli en baril, avec pour résultat le Tarnished Truth et le Old Cavalier Bourbon, le Tarnished Truth Rye et une AVA Vodka.

JPEG - 444.6 ko

Que vous logiez ou non à l’hôtel, vous pouvez vous offrir une dégustation à la distillerie, ou à la taverne rustique adjacente « The Hunt Room » dans ses fauteuils moelleux devant le feu de foyer. L’endroit était à l’époque un club social prisé par les chasseurs qui venaient se détendre après la chasse. Sinon, on peut prendre un repas ou un brunch du dimanche au restaurant Le Becca, sur la terrasse entourée de pins et de cyprès.

On peut donc séjourner, prendre un repas ou juste un verre à l’hôtel The Cavalier ou ne faire qu’une visite. On vous remettra une brochure, The Cavalier/Self-guided tour avec une description des lieux et de son histoire. Ça vaut la visite !

2. Marcher le long du boardwalk

JPEG - 318.7 ko
Neptune sur le Boardwalk

C’est l’attraction numéro 1 de Virginia Beach ! Le Boardwalk longe la plage sur 5 km et on y trouve même une piste cyclable. Une incontournable balade à faire, ne serait-ce que pour aller saluer la statue colossale du roi Neptune et se prendre en selfie devant elle.

3. Déguster des huîtres Rockefeller au Rockafeller’s

JPEG - 434.1 ko
Huitres gratinées du Rockafellers
JPEG - 307.4 ko
Rockafellers

Virginia Beach est l’endroit de rêve pour les amateurs de fruits de mer. Avec sa vue sur la marina, le Rockafeller’s est l’un des restaurants les plus populaires de Virginia Beach. L’entrée d’huîtres Rockefeller personnalisée avec épinards et bacon gratinés accompagné d’un verre de Pinot Grigio de la région : un double sérum booster de vacances garanti !

4. Admirer le coucher de soleil en grignotant une assiette de calmars frits

JPEG - 300.2 ko

C’est au Dockside Restaurant & SeaFood Market que ça se passe, avec son bar animé d’habitués qui ont accosté leur bateau pour la nuit. Vous pourrez déguster fruits de mer, poissons frais du jour, crevettes, huîtres et homard sur la superbe terrasse de la marina. Un marché de poissons se trouve aussi à l’entrée.

5. Lézarder sur la plage paisible de la baie de Chesapeake

JPEG - 325.6 ko

La plage de la baie de Chesapeake, bordée par des quartiers résidentiels, est idéale pour se tenir loin de l’animation autour du boardwalk de la plage principale. Et à 25 km au sud de cette dernière se trouve celle de Sandbridge, encore plus paisible voire sauvage puisqu’elle est située tout près du Back Bay National Wildlife Refuge.

6. Observer les oiseaux au Back Bay National Wildlife Refuge

JPEG - 459.5 ko

Dans l’arrière-pays de la plage de Sandbridge se trouvent ces étendues sauvages peuplées d’oiseaux, qui s’étirent sur 3000 hectares. On peut y faire du kayak, du vélo et du camping sauvage. Sept emplacements seulement sont disponibles ; vous vous sentirez donc comme sur une plage déserte au bout du monde !

7.Faire une randonnée sur les sentiers du First Landing State Park

JPEG - 597.4 ko

Le parc régional de First Landing est le site de l’arrivée, en 1607, des premiers bâtisseurs de la Nouvelle-Angleterre. Ce lieu historique est d’une grande beauté au coeur d’une pinède odorante entre l’océan Atlantique et la baie de Chesapeake. À pied, en vélo, en kayak, on se gave d’un grand bol d’air frais.

8. Vivre une partie d’huîtres mémorable !

Virginia Beach est aussi célèbre pour ses huîtres. Il n’y a qu’à jeter un œil sur sa route des huîtres pour en réaliser l’ampleur. Mais pour une expérience vraiment unique, une excursion avec la Pleasure House Oysters est imbattable. Vous ne dégusterez plus jamais ces mollusques de la même manière ! Le capitaine Chris Ludford, propriétaire et éleveur d’huîtres, vous conviera à bord de son bateau sur la Lynhaven River pour vous guider directement à sa « ferme d’élevage », où se situent les cages d’huîtres du même nom, qui sont étonnamment charnues… et gouleyantes à souhait ! Il vous expliquera, avec passion et humour, tout mais TOUT ce que vous devez savoir sur leur histoire, leur élevage et leur dégustation. Il en ouvrira ensuite une dizaine, pour le plaisir de votre palais en vous parlant avec amour du « merroir » comme il dit : ce terroir de la mer fait de marées, de sable et des eaux de l’Atlantique. Un vidéo qui vaut mille mots !

9. Se promener au cœur du ViBe Creative District, le nouveau quartier des arts de Virginia Beach.

Le nouveau quartier éclectique, le « ViBE district » est en pleine expansion : galeries d’art, murales un peu partout, boutiques de design et de déco, bars branchés… Ça vaut le détour, ne serait-ce que pour prendre un petit déjeuner au restaurant Commune qui appartient à des agriculteurs et qui sert uniquement des produits biologiques régionaux. Il faut goûter à la spécialité du Sud : le fromage avec jalapenos à tartiner.

10. Profiter des loonies !

Le Bureau du tourisme et des congrès de Virginia Beach a réussi à obtenir des partenaires touristiques avec des hôtels, des restaurants et des commerçants locaux qui offrent des réductions aux Canadiens.

À une heure de Virginia Beach, gorgez-vous d’histoire américaine en visitant le village historique de Williamsburg, un vrai musée à ciel ouvert !

Guide du visiteur en français

© Natalie Sicard


À propos de notre blogueuse, Natalie Sicard

JPEG - 41.3 ko

Épicurienne, curieuse, un brin globe-trotteuse, Natalie Sicard est journaliste en voyage et art de vivre. Elle pourra nous parler de Qi Gong comme de l’Inde, de New York comme du yoga aérien. Elle partage ses publications, ses passions et intérêts sur son site natmonde.com : le reflet de toutes ses curiosités ! Humer ici et ailleurs, comment les gens pensent, vivent, créent. C’est si inspirant !

Explorez davantage : natmonde.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 juin au 2 septembre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X