PUBLICITÉ

La mode printemps-été 2015 décryptée

3 mars 2015 - Par Sylvie Corriveau
SUR LA PHOTO : Blanc sublimé de broderie ajourée - Collection Laurèl - Boutique Georges Rech

Toujours connectés aux téléphones mobiles, aux tablettes et aux autres produits hautement technologiques, plusieurs aspirent à plus de tranquillité, à revenir à des valeurs rassurantes et réconfortantes. Or, au 21e siècle, nous ne pouvons pas échapper à l’ère des communications en continu. Dans l’univers de la mode comme dans celui de la gastronomie, du design, de la culture ou des arts, on revisite donc des tendances phares qui ont connu un succès marquant dans la société en les interprétant au goût d’aujourd’hui.

Si jadis, les tendances de la mode mettaient de deux à trois ans pour arriver au Québec, on n’a maintenant qu’à twitter et c’est instantané : New York, Paris, Milan, Londres sont au bout des doigts…

Sur la planète mode, toutefois, les changements s’opèrent moins radicalement que par les décennies passées. Les grands designers de ce monde ne font plus la pluie et le beau temps comme avant en imposant leurs diktats. Les consommateurs ont évolué et renoncent à porter des styles qui ne leur conviennent pas. Les tendances sont donc plus nombreuses pour répondre aux goûts et aux besoins d’une société pluraliste. Les styles futuristes n’ont plus la cote. Les designers quinquagénaires remettent au goût du jour les modes du passé et ceux de la nouvelle génération s’en inspirent. Tous s’entendent toutefois sur un point : la matière.

 

« Les tendances sont plus nombreuses pour répondre aux goûts et aux besoins d’une société pluraliste. »

C’est en effet par les tissus que se manifeste le renouveau de la mode. On emprunte à l’évolution des matières athlétiques et à la lingerie leur souplesse, leur élasticité, leurs propriétés gainantes et leur confort pour créer des vêtements de prêt-à-porter mieux adaptés à la vie d’aujourd’hui.

 

Influence sportive et lingerie

Qu’ils soient plus chics aussi bien que décontractés, les vêtements mode de l’année 2015 suggèrent le mouvement. On emprunte aux tenues de yoga leur souplesse, à celles pour le gym leur élasticité, à celles de la danse leur légèreté et aux vêtements de randonnée leur confort tout terrain. Les grandes marques du vêtement sport font appel à des designers comme Stella McCartney pour Adidas. Nike participe au Fashion Week de New York et Alexander Wang crée une collection aussi sportive que tendance pour H&M. On mélange les genres

Esprit lingerie - Collection Sinclair 

Ainsi, on n’a pas fini de voir des leggings, des cuissards de cyclistes, des soutiens-gorges et des camisoles incrustées de filet dans la garde-robe de tous les jours. La palette des couleurs et des impressions graphiques s’inspire aussi de sports d’élite comme la course automobile, la F1, le Tour de France ou, plus nautique, se colore à l’emblème du Vendée Globe.

Grand retour du denim - Collection Simon Chang

Les garnitures sensuelles de la lingerie s’immiscent de plus en plus dans les tenues de prêt-à-porter. La transparence, la dentelle, la résille, les broderies anglaises, le voile et les nuisettes apportent un élan de féminité à la mode printemps-été 2015.

Les années 1970 revisitées

Les années peace and love font un retour remarqué dans les nouvelles collections. Frange, broderie, effets patchwork, textures crochetées, impressions flower power ou psychédéliques, motif vichy, jupes gipsys, corsages de bohémienne, ponchos… la mode mise sur les années Woodstock.

Inspiration hippie - Collection Gelco    

Les années 1970 ramènent également le jean. Un retour en grâce, puisque la matière chère aux hippies s’exprime en bleu denim, devenant la couleur incontournable de la saison, prenant d’assaut de nombreuses matières et s’inscrivant dans plusieurs styles. Le bon vieux blouson de jean redevient également d’actualité et se porte aussi bien sur une belle petite robe qu’en guise de veste dans un esprit tailleur plus décontracté. En version pantalon, le jean 2015 est un hybride entre celui des années 1970 à pattes d’eph et celui des années 1990 ; un jean à taille haute et jambes évasées. Un style nostalgique que les branchés d’Instagram (une application de partage de photos et de vidéos sur plates-formes mobiles) sauront apprécier.

Une palette vibrante de coloris

Toutefois, nostalgie ne rime pas avec tristesse. Aux côtés des beiges chauds, du noir et du blanc qui s’invite en total look, la mode printemps-été 2015 est tout ce qu’il y a de plus joyeuse avec une palette variée de coloris qui s’affiche en pastel intense et dans des couleurs vives comme le rouge, le jaune et le vert pomme. De quoi mettre de la vitalité dans sa nouvelle garde-robe !

Pastel intense - Collection Marc Cain - Boutique Cheïkha L’Intempor’Elle

 

 

 

 

                 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X