PUBLICITÉ

Je roule avec mon doc - Le témoignage de Denis Vachon

30 juillet 2018 - Par - Magazine PRESTIGE -

Plus de 400 cyclistes de tous les niveaux rouleront pour le plaisir et pour la cause le dimanche 9 septembre à l’occasion du 9e Cyclo-Défi IUCPQ, présenté par La Capitale assurance et services financiers. Sous la présidence d’honneur de M. Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction de La Capitale groupe financier, médecins et patients de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (Institut) feront notamment équipe afin de contribuer à l’achat d’équipements spécialisés, de même qu’au financement de la recherche et de l’enseignement. Voici le témoignage d’un patient reconnaissant.

Le témoignage de Denis Vachon

« Tout a commencé il y a deux ans, en octobre 2016, lorsque je me suis fait opérer à la cheville. La deuxième nuit suivant mon opération, j’ai fait une insuffisance respiratoire sévère. Après m’avoir stabilisé, on m’a diagnostiqué un problème de valve cardiaque.

Après une attente d’une dizaine de jours, on m’a transféré à l’IUCPQ afin de réparer la valve cardiaque. Le Dr Maxime Laflamme a fait un travail exceptionnel malgré les pépins que nous avons rencontrés en cours d’opération. Ainsi, il a fallu réparer deux valves au lieu d’une seule et l’opération, qui devait durer 3 heures, s’est finalement étalée sur 6 heures. En plus, question d’ajouter un défi pour une opération à cœur ouvert, j’avais encore un plâtre pour ma cheville ! Quel soulagement quand le Dr Laflamme m’a expliqué qu’il était parvenu à réparer les valves au lieu de les remplacer par des valves mécaniques. Je lui ai dit ce jour-là, et je le répète, le Dr Laflamme est mon champion ! »

Mais l’histoire ne s’arrête pas là...

« Quelques jours après l’opération, j’étais sur le point d’avoir mon congé lorsque j’ai commencé à avoir des problèmes de transmission électrique dans le cœur. Je faisais de l’arythmie. Pour régler ce problème, le Dr Roy m’a posé un pacemaker.

L’intervention a été rapide et tout s’est déroulé en douceur. Par la suite, j’ai eu mon congé pour de bon. Depuis mon opération, je suis en pleine forme. J’ai commencé à faire du vélo pour conserver la forme et travailler mon cardiovasculaire.

Quand j’ai entendu parler du Cyclo-Défi IUCPQ, j’ai tout de suite su que c’était la meilleure façon de dire merci pour tous les bons soins que j’ai reçu à l’IUCPQ. L’équipe de l’Institut m’a redonné la santé… c’est naturel pour moi de lui donner à mon tour.

Si les opérations réussissent si bien à l’IUCPQ, c’est grâce à l’expertise des médecins ainsi qu’aux équipements qui sont mis à leur disposition. La Fondation joue un gros rôle, elle aussi.

Jusqu’à présent, j’ai amassé plus de 500 $ en dons. Merci de m’aider à redonner à l’IUCPQ à ma façon ! »

Pour soutenir Denis Vachon dans sa collecte de fonds

PUBLICITÉ
X