PUBLICITÉ

Il Falconiere : Un domaine ensorcelant en Toscane

13 juillet 2014 - Par Lise Giguère

Dès qu’apparaît cette jolie demeure en pierre du XVIIe siècle, posée au milieu des collines ondulantes et odorantes de la région de Cortona, on sait que l’on s’apprête à pousser les portes du paradis. Bienvenue au Il Falconiere, une étape ensorcelante de la chaîne Relais & Châteaux.

Posé au cœur de la Toscane, à la jonction de l’Ombrie, ce domaine semble avoir été créé pour la dolce vita. L’ensemble de bâtiments ancestraux, magnifiquement restaurés par Sylvia et Riccardo Baracchi, la nature généreuse des lieux et la vigne, que la famille Baracchi cultive depuis 1860, en font la retraite rêvée pour les amoureux de l’histoire, du farniente et de la gastronomie.

Riccardo Barrachi et son faucon, que l’on retrouve également sur les étiquettes de ses vins. - Photo : Lise Giguère

Une vie de seigneurs

Les clés en main, on peine à se rendre à notre chambre, tant notre attention est attirée par le chant des cigales, les parfums envoûtants que charrie une brise légère, les cyprès qui se dressent vers le ciel bleu, les oliviers centenaires et les vignobles baignés par la lumière unique de la Toscane. Pas de doute, je ne me suis pas trompée de destination, je suis bien sur une terre ancestrale, au beau milieu d’un vignoble, loin des villes où se pressent les touristes.

Les bâtiments, dont les fondations d’origines datent de 1600, ont été rénovés avec le souci de préserver cet héritage historique et culturel. L’ensemble forme maintenant un élégant complexe de 22 chambres et suites dispersées dans l’ancienne demeure, la maison de ferme et le spa. Ajoutons à cela une cave à vin et une romantique petite chapelle privée, décorée de fresques et de toiles, à laquelle on accède par un escalier romantique dans le jardin. 

Photo : Lise Giguère

Les chambres, chaleureuses et confortables, sont situées dans différents bâtiments anciens.

 

Ode au farniente

Décorées des chaudes couleurs de la Toscane, les chambres ont conservé leur mur de pierre et elles sont décorées de fresques, de riches draperies, de meubles antiques et de lits en fer forgé, créant une atmosphère vieillotte et charmante.

Quittant ce havre, on en profite pour flâner dans les jardins qui embaument. Régnant dans ces derniers, un faucon surveille les déplacements des invités de son œil perçant. C’est le seigneur des lieux, l’oiseau de la famille, laquelle pratique encore aujourd’hui l’art de la fauconnerie. C’est son profil altier qui orne les étiquettes des vins Baracchi !

Poursuivant la tradition familiale, Riccardo Baracchi cultive la vigne. La visite de la cave, située à quelque 300 mètres du restaurant, permet d’en apprendre un peu plus sur les vins qu’il produit, les vignes qu’il cultive, les techniques de vinification et d'affinage ainsi que sur sa philosophie. On aborde également la fabrication de l’huile d'olive extra-vierge qu’il tire des oliviers centenaires de la propriété. Une dégustation de deux à trois vins suit la visite. 

Les journées se déroulent tout en douceur à explorer les environs, à s’étendre au soleil ou à bénéficier de soins au Spa Etrusque Thesan. Ce dernier est une véritable splendeur avec sa vaste salle de repos qui offre une vue grandiose sur la vallée de la Chiana et la ville médiévale de Cortona, sa piscine intérieure-extérieure et ses nombreux traitements de vinothérapie. 

La salle de relaxation du spa

En soirée, lorsque le soleil décline, c’est le moment de prendre le chemin de l’ancienne orangerie. Convertie en restaurant, cette dernière offre trois salles à manger sur deux niveaux et une vaste terrasse ornée d'un bassin, également du XVIIe siècle. Inspirés par la visite de la cave, on commande l’exclusif Frizzante, un vin pétillant que l’on ne trouve que sur la propriété. Moment de béatitude au cours duquel, dans un silence uniquement troublé par les cigales, on contemple les ombres qui se dessinent sur ces vieilles pierres. 

La salle à manger Le Limonia. 

Une façon originale d’apprêter le hamburger.

Une bonne table, de bons vins, un endroit magnifique : le bonheur, quoi !

La journée se termine dans l’ambiance chaleureuse et lumineuse du Limonia ou sur la terrasse offrant une vue panoramique sur la région en se laissant séduire par l’excellente cuisine italienne typique et raffinée, inspirée de la tradition et reconnue comme étant l’une des meilleures de Toscane.

Tant à faire

Il Falconiere est un point de chute idéal pour explorer la Toscane, la ville-musée de Florence ou Sienne, un véritable concentré de chefs d’œuvre. Il ne faut cependant pas oublier San Gimignano, dont le centre historique est classé au patrimoine de l’UNESCO ; le petit village médiéval de Cortona et sa Grand Place du XIIe siècle, une des plus charmantes d'Italie et Pérouse, petite ville universitaire italienne et chef-lieu de l’Ombrie avec ses palais renaissance et son labyrinthe de ruelles, qui sont autant de raisons de s’émerveiller. Mais encore faut-il être capable de quitter Il Falconiere, cette oasis de paix qui fait du bien à… l’âme !

 

Tarif : environ 300 Euros/nuit.
Site Web : francais.ilfalconiere.it
 S’y rendre : Aéroports de Pise : (2 h), de Perugia (45 min), de Florence (1 h 30), de Rome Fiumicino (2 h 30). En train : La gare de Cortona-Camucia est à environ 2 h de Rome et à 1 h 15 de Florence.

 

Vin offert à la SAQ
Merlot Baracchi Smeriglio Cortona 2007, Domaine Baracchi.
Code SAQ : 11208157
Prix : 29,95 $

À faire sur place
• Cours de cuisine offerts par Silvia ou le chef Richard Titi.
Silvia Barrachi offre des cours de cuisine.
• Promenade dans le vignoble, visite de la cave, dégustation de vins.
• Golf, équitation, randonnées.

 

À FAIRE TOUT PRÈS
Locanda del Molino. On réserve pour une soirée dans l’ancien moulin familial des Baracchi qui offre également des chambres à prix moindre. Site Web : locandadelmolino.com
• Il Falconiere est situé à 2,5 km du centre historique de Cortona et à 15 minutes en voiture du lac Trasimène.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X