PUBLICITÉ

Habitat jet-set pour gens branchés

7 avril 2015 - Par Brigitte Trudel

Fins voyageurs, vivants et dynamiques, les propriétaires de ce condo voulaient habiter un lieu qui leur ressemble. Le résultat se décline au gré des tendances dernier cri en matière d’aménagement, dans un décor glamour inspiré de l’atmosphère envoûtante des nuits urbaines à la new-yorkaise.

 

  • Conception et design intérieur : Sylvain TousignantSpécialisé en projets clé en main haut de gamme, tant résidentiels que commerciaux, également diplômé en dessin assisté par ordinateur.

C’était un incontournable. Les propriétaires tenaient à ce qu’une essence de bois qu’ils affectionnent, l’ébène de Macassar, soit mise en valeur dans le projet. Elle s’affiche fièrement dans la cuisine, formant le bloc qui contient le congélateur et le cellier ainsi que toute la série d’armoires.

Sa teinte naturelle foncée appelait un jeu d’équilibre entre profondeur et brillance. La balance de ces deux thèmes sert de signature à tout le design de la demeure. L’îlot en acier inoxydable, qui vient en un seul bloc, évier compris, contourne la colonne de béton recouverte de laque italienne lustrée noire. Celle-ci accueille un écran télé sur l’une de ses faces. Au fond, le dosseret en verre laqué gris moyen est un élément d’avant-garde. Le recouvrement de chêne rift cut au sol, avec ses planches larges de sept pouces, est aussi une nouveauté sur le marché. Sous la hotte, un module suspendu en acier inoxydable tient lieu de comptoir.

*Zoom sur : L’élégant mur en quartz qui trône derrière la plaque de cuisson. Formé d’une seule pièce dans deux tons de gris pâle, il s’harmonise avec la retombée de plafond gris anthracite.

 

L’univers semble s’ouvrir sur cette salle à manger, où lumière et espace règnent grâce au dégagement couplé d’abondantes fenêtres. Même la mezzanine a les siennes, celle-ci donnant sur la terrasse extérieure.

L’escalier en acier a été rehaussé de belle façon. Son limon central a été peint d’un fini gris métallique et un bloc de granit noir a été déposé sur chaque marche. Une rampe en verre complète son allure. Sous l’escalier, le module de laque noire offre un rappel de la cuisine. Quant à la touche de brillance, le papier s’en charge avec sa texture minérale argentée qui rappelle l’anthracite. Le mobilier suit la vague avec ses chaises en cuir taupe aux structures chrome fumé gris et sa table en verre fumé gris.

*Zoom sur : Le superbe luminaire Terzani. Formé de trois modules, il flotte comme un nuage argenté. L’œuvre faite de pastilles de chrome savamment soudées à la main reflète les teintes ambiantes dans un amalgame de coloris.

Véritable demeure intelligente, ce condo est en bonne partie contrôlé par la domotique. Le système, conçu et installé par TML Informatique et gérable à distance par les propriétaires à partir de leur téléphone intelligent, régit les systèmes de chauffage, de ventilation et de verrouillage des lieux. Il veille aussi au fonctionnement de tout ce qui habille les fenêtres, des planchers chauffants et de l’éclairage programmé pour créer une variété d’ambiances. Enfin, la domotique prend en charge les appareils audio et vidéo, dont les haut-parleurs encastrés disséminés dans toutes les pièces de la maison ainsi que le foyer.

Place au dégagement dans ce salon, lui aussi doté d’une généreuse fenestration. Deux canapés gris pâle se font face de chaque côté de la carpette aux teintes prune et taupe. 

Pour compléter la géométrie se trouvent, d’une part, deux fauteuils de cuir gris anthracite et, de l’autre, le foyer au gaz double face. Voyez comme son habillage est audacieux. Posé sur une plaque de granit noir, puis sur un podium en acier inoxydable qui accentue la brillance de sa flamme, il est entouré de pans de murs en verre laqué gris. Cette conception unique, ajoutée à la retombée de plafond avec encastrés, sert aussi à délimiter le bureau.

*Zoom sur : Les vastes portes doubles laquées grises qui séparent le vestibule du reste de la demeure. Elles comportent une insertion de verre fumé presque opaque, parfaite pour préserver l’intimité des occupants.

 

Ambiance très club dans cette salle d’eau située dans le vestibule. Avec son air riche et enveloppant, elle a le don d’accueillir les invités avec classe. Y contribuent le papier peint très épais encastré de billes en verre, impression perle, dans des tons d’aubergine, tout comme le lavabo sur pied et la toilette murale. 

Les carreaux gris anthracite, les mêmes que dans le vestibule, sont un rappel des marches d’escalier. Quant à l’utilisation de la lumière, elle ajoute un effet de grandeur et une aura de mystère. La suspension, dans des tons d’aubergine, côtoie un miroir fumé gris, dans lequel se reflètent trois luminaires design Oluce, modèle Alias, au contour en verre et au centre chrome.

*Zoom sur : L’originalité de la cuvette murale noire et du lavabo sur pied conçu d’une seule pièce en porcelaine noire.

 

Deux revêtements de plancher se côtoient dans la salle de bain des invités. La partie des sanitaires et de la douche est recouverte de mosaïque noire, puis blanche, pour assurer la démarcation avec les carreaux du plancher, lesquels répondent à ceux de la douche longée d’une bande de verre. Derrière la cuvette, un verre laqué avec enduit gris métallique accentue l’effet de profondeur.

*Zoom sur : Le lavabo en Corian moulé d’un seul bloc. Installée en suspension, cette création exclusive permet d’apprécier le mur arrière de la pièce garni du même chêne rift cut que les planchers vus auparavant.

 

Nichée derrière une série de portes-fenêtres qui donnent accès à l’immense galerie, la chambre principale incite au calme tout en se parant d’élégance. Conçue pour être parfaitement symétrique d’un côté du lit comme de l’autre, elle fait la belle part aux matières naturelles : lit en lin, housse en laine noire avec fines rayures gris pâle, papier peint en velours rayé noir mat et lustré, ton sur ton. 

Posé à la verticale, ce dernier donne de la hauteur à la pièce et unifie le plafond gris moyen et son abaisse blanche. La commode se veut le rappel de la laque noire, tandis que les coussins argentés proposent une touche lustrée. Sans oublier la note glamour assurée par le très racé jeté Hermès.

*Zoom sur : L’écran. Où cela ? Il est camouflé le long du rail de rideaux et se déroule sur commande. À la tête du lit, le projecteur encastré ne laisse deviner que sa lentille. Le tout est contrôlé par domotique (voir encadré).

 

Accessible par des portes coulissantes de chaque côté du lit – remarquez le prolongement de le papier peint de velours – , la salle de bain principale éclate de lustre et de brillance.

La mosaïque blanche et noire en mode démarcation revient au plancher. Une mosaïque aux carreaux argent métallisé un peu plus grands recouvre la poutre verticale. Le bain, blanc à l’intérieur et noir à l’extérieur, ressort grâce à un beau contraste avec le sol.

Retour de la laque italienne noire avec le meuble-lavabo rehaussé de poignées bijoux de style Swarovski. Enfin, les luminaires taillés multifacettes, au nombre de trois, ajoutent au caractère luxueux avec leur forme de diamant.

*Zoom sur : La vaste douche. Séparée du bain par un élégant panneau de verre, sa colonne, qui comprend une multitude de jets différents, est installée sur de grands carreaux noirs lisses et mats. Deux modèles de carreau complètent l’intérieur : un au sol et l’autre face à la division de verre, celui-là avec motif fleuri sculpté ton sur ton.

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X