PUBLICITÉ

FEMMES D’AUDACE - La profession de « rêves » de Mélanie Castonguay

1er juin 2018 - Par Gilles Levasseur

© Marjorie Roy, Optique Photo

Pour les acteurs d’une transaction immobilière, l’exercice n’a rien d’anodin. Il s’agit d’un processus qui peut s’étirer dans le temps et qui a des répercussions à bien des égards, particulièrement sur le plan humain. « J’ai choisi cette profession d’abord pour rendre service, faire une différence dans la vie des gens et contribuer à leur bonheur en leur permettant de réaliser un rêve », résume Mélanie Castonguay, qui dirige, avec son époux Denis R. Plante, Équipe Melden, affiliée à RE/MAX Référence 2000 DRP. Force est d’admettre que le rôle qu’elle joue dépasse celui qu’on attend habituellement d’un courtier. Accompagnatrice dans l’immobilier, voilà qui se marie mieux à sa vraie nature.

À l’aube de la quarantaine, Mélanie Castonguay évolue depuis 2002 dans le monde de l’immobilier. Rien ne l’y prédestinait, car elle détenait à l’origine une formation d’intervenante en délinquance. Coordonnatrice d’un service de garde en milieu scolaire, elle s’est peu à peu rendu compte que le « 9 à 5 » et la bureaucratie ne convenaient pas vraiment à sa personnalité. À la mi-vingtaine, son intuition lui a donné l’audace de se lancer dans le vide vers un nouvel univers professionnel ; elle fut aidée en cela par les encouragements de son conjoint, qui y travaillait déjà depuis une décennie.

« Dès le premier jour, je savais que j’étais à ma place et que j’allais pouvoir y exprimer davantage mes talents et mes valeurs humaines, d’autant plus que dès l’enfance, j’avais le réflexe entrepreneurial et je recherchais les défis. À partir de ce jour, mon défi consistait à trouver le coup de cœur immobilier pour mes clients, le match parfait. »

« Dès le premier jour, je savais que j’étais à ma place et que j’allais pouvoir y exprimer davantage mes talents et mes valeurs humaines, d’autant plus que dès l’enfance, j’avais le réflexe entrepreneurial et je recherchais les défis. »

Pour que Mélanie Castonguay parvienne à susciter cette étincelle, l’information et la transparence doivent être au rendez-vous de part et d’autre. « Quand des clients veulent vendre leur résidence, je prends le temps d’échanger avec eux et je leur demande de me présenter leur propriété avant de signer le contrat, explique Mme Castonguay. Je dois savoir quel contexte sous-tend la transaction et ce que les gens attendent de moi. Ainsi peut s’instaurer le climat de confiance qui permettra un résultat optimal. Mais c’est au moment de la visite d’une première maison, en les voyant réagir concrètement, que je peux commencer à les guider vraiment dans le choix de la propriété qu’ils recherchent. »

L’empathie est omniprésente dans la vie professionnelle de Mélanie. « Entre autres exemples, j’ai plusieurs fois remarqué que les enfants craignent de perdre leurs objets familiers dans un déménagement. Je rappelle donc aux parents l’importance de leur expliquer qu’il n’en sera rien, ce qui les rassure grandement. En définitive, ma sensibilité devient un atout dans la qualité de mon accompagnement, peu importe la valeur des transactions. La délicatesse et le respect sont toujours de mise. Ma nature empathique s’exprime également dans mon implication depuis 10 ans auprès de l’équipe d’Opération Enfant Soleil. C’est une cause qui me tient beaucoup à cœur. »

Nul ne s’étonnera donc que la plupart des mandats qui sont confiés à Équipe Melden proviennent de références de clients satisfaits. « Je tiens d’ailleurs à remercier, au nom de mon conjoint et de l’équipe dévouée qui m’entoure, tous les gens qui nous ont fait confiance, conclut Mélanie Castonguay. Ils savent que je suis toujours là pour eux, même après que la transaction a été conclue, car c’est avant tout le contact humain qui m’importe, ce désir de les voir réaliser leur rêve immobilier. »

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 juin au 2 septembre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X