PUBLICITÉ

Et si on troquait New York pour Chicago durant le long week-end de mai ?

26 avril 2018 - Par Natalie Sicard

Visiter Chicago en segway. © Natalie Sicard

Avec son coté balnéaire, ses musées, sa collection d’art public, son impressionnant skyline, la « ville des vents » est une métropole qui décoiffe ! Une escapade parfaite pour (enfin) mordre dans le printemps ! Heureuse de vous partager mon coup de cœur pour cette ville culturelle et spectaculaire que j’ai visitée en juin dernier.

JPEG - 373.5 ko
Art Institute of Chicago © Natalie Sicard

En moins de trois heures d’avion, vous débarquez dans une ville d’eau à la nature abondante, un véritable musée à ciel ouvert dont l’architecture en met plein la vue et une cité gourmande qui regorge de bons restos. Que demander de plus ?

JPEG - 370.9 ko
La skyline de la « ville des vents » © Natalie Sicard

À pieds, en vélo ou autrement… au fil de l’eau

La métropole du Midwest des États-Unis est bordée par le majestueux lac Michigan et traversée par une rivière. Le lac Michigan, « Mishi-gamiing » en langue ojibwée, est l’un des cinq grands lacs d’Amérique du Nord et touche quatre états américains : le Michigan, l’Indiana, l’Illinois et le Wisconsin. La ville de Chicago a 45 km de rivage et de belles plages de sable blanc, à deux pas de son centre-ville.

J’ai adoré y louer un vélo pour parcourir le « Lake Front Trail », une piste cyclable et piétonne qui longe le lac sur 30 km. On se croirait presque au bord de la mer tant le lac est immense et les vues sur la ville sont sublimes ! En plus d’y avoir la meilleure perspective sur les célèbres gratte-ciel, la balade permet de jeter un premier coup d’oeil aux principales attractions de Chicago. Une fois l’épicentre traversé, le Navy Pier, le Lincoln Park, le Grant Park, et le Museum Campus, la piste serpente un chapelet de parcs, de plages et de grands espaces ouverts.

JPEG - 296 ko
Visite de Chicago en vélo, le long de la plage et du lac © Natalie Sicard
JPEG - 392 ko
Visite de Chicago en vélo, le long du lac © Natalie Sicard

On peut aussi arpenter les rives en « segway » avec Absolutely Chicago Segway Tours à travers le Museum Campus où se trouvent trois superbes musées consacrés aux sciences naturelles : l’Adler Planetarium, l’aquarium John G. Shedd et le musée Field d’histoire naturelle. Je n’ai jamais été trop attirée par ce type d’activité, mais alors là, j’ai été surprise ! C’est amusant, on fait travailler notre équilibre tout en longeant le lac et en admirant ses plus beaux abords.

JPEG - 418.7 ko
Visite de Chicago en segway © Natalie Sicard

Un cours d’architecture sur la rivière Chicago

De Chicago, on connaît surtout le quartier du « Loop », qui doit son nom au métro surélevé et la ligne L qui fait une boucle autour du centre historique. Complétement détruit par l’incendie de 1871, il est devenu par la suite un terrain de création pour les architectes de l’époque, de « L’école de Chicago ». C’est un must de faire une croisière sur la rivière Chicago qui traverse le centre-ville. On y admire les bâtiments emblématiques de Mies van der Rohe, Frank Lloyd Wright, Marion Mahony Griffin ou William Holabird. La compagnie First Lady Cruises offre une croisière animée par des bénévoles de la Chicago Architecture Foundation. Un vrai cours universitaire en deux heures ! On prend ensuite l’apéro dans l’un des bars situés en bordure de la rivière, un verre de vin à la main, les pieds dans l’eau et les yeux tournés vers les gratte-ciel !

JPEG - 491.4 ko
Croisière sur la rivière Chicago © Natalie Sicard
JPEG - 447.8 ko
Croisière sur la rivière Chicago © Natalie Sicard

Parcourir l’avenue Michigan

Avec ses édifices et gratte-ciel élégants, l’avenue Michigan est l’une des artères les plus renommées des États-Unis. On s’y balade tranquillement en appréciant la richesse architecturale des bâtiments célèbres qui la bordent dans l’axe nord du « The Magnificent Mile ». Ce quartier est bondé de boutiques de luxe et centre commerciaux. À cette hauteur, on appelle l’avenue Michigan la « 5e avenue de Chicago ». On y trouve aussi le John Hancock Center et le 360 au 94e étage où l’on peut profiter d’une vue sur la ville plutôt époustouflante !

Se gorger d’art partout

Dotée de superbes musées, la ville a aussi une collection de plus de 500 oeuvres d’art public, dont la réputation est mondiale. C’est un régal pour les yeux de les admirer à presque chaque coin de rue : des Picasso, Chagall, Miro, Calder… Les clichés fusent autour de celles du Millenium Park tant elles sont étonnantes. Notre image mêlée à celle des gratte-ciel se décline en mille reflets sur la gigantesque bulle en acier inoxydable surnommée le haricot (the bean) du « Cloud Gate ». Et les enfants s’en donnent à coeur joie sous les jets d’eau que crachent la « Crown Fountain », deux tours de 15 mètres de haut projetant des images de visages d’habitants de la ville.

JPEG - 433.5 ko
La gigantesque bulle en acier inoxydable surnommée le haricot (the bean) du « Cloud Gate » © Natalie Sicard
JPEG - 486.5 ko
La « Crown Fountain » © Natalie Sicard

Qui dit Chicago dit restos

La spécialité la plus connue de Chicago est la pizza deep dish, une pizza à croûte très épaisse avec une tonne de garniture ! Mais il ne manque pas de restaurants dans cette ville et il y en a pour tous les goûts. Dans le « Loop », sur l’avenue Michigan, on trouve un Eataly comme à New York, avec 23 comptoirs de mets italiens gouleyants.

JPEG - 474.5 ko
Bar à vin aux abords de la rivière Chicago © Natalie Sicard

Dans le quartier historique de Old Town, j’ai bien apprécié le Twin Anchors. Fondée en 1932, avec des murs ornés de photographies autographiées de célébrités comme les Blues Brothers et Sinatra, qui était un habitué, cette taverne est l’un des plus anciens restaurants de la ville et est reconnue pour ses côtes levées avec ses fameuses sauces qui l’accompagnent. Celles-ci valent le détour. On n’hésite pas à se beurrer les doigts et à arroser ce copieux repas avec des bières brassées dans la région.

JPEG - 392.9 ko
Édifices du Loop © Natalie Sicard

Un super « Food Tour »

Les « Food Tour » sont populaires et offrent toujours des expériences intéressantes qui nous font souvent découvrir plus d’un restaurant, tout comme l’histoire d’un quartier. Pour une tournée culinaire dans le quartier trendy et artistique de Wicker Park, on s’offre une virée avec la Chicago Food Planet Food Tours. On a fait trois restos et trois ambiances différentes : les empanadas argentins de 5411, les spécialités coréennes d’Urban Belly et le poulet BBQ de Lillie’s Q. Découvrez-en plus sur mon site.


Saviez-vous que…

Quelques faits croustillants à propos de Chicago

  • La fameuse route mythique 66 commence ici, à Chicago, entre les avenues Michigan et Wabash, et aboutit dans la banlieue de Los Angeles. Longue de 2448 miles, elle traverse huit états américains.
  • La chaîne de pharmacie Walgreen a été fondée en 1901 à Chicago. Dans Wicker Park, on trouve l’une des plus grosses pharmacies de la chaîne, blottie dans une ancienne banque de style néoclassique et datant de 1919. L’intérieur de 15 000 pieds carrés est magnifique et a été très bien conservé. La voûte aux vitamines se trouve dans l’ancien énorme coffre-fort d’origine de la banque ! Juste pour ça, la visite en vaut la peine. Et il est ouvert 24 heures !
JPEG - 322.1 ko
La voûte du Walgreen © Natalie Sicard
  • Ray Kroc, celui qui a acheté le drive-in aux frères MacDonald (et qui les a pas mal roulé… !) a ouvert en 1955 la première franchise de la société McDonald’s dans la banlieue de Chicago. « Le travail est le steak du hamburger de la vie » était une de ses phrases préférées…
  • La Willis Tower (aussi nommée Sears Tower), un gratte-ciel pourvu de deux grandes antennes, est le 2e plus haut bâtiment aux États-Unis après l’observatoire du One World Trade Center à NY. Lorsque la tour a été inaugurée en 1973, elle était le plus haut bâtiment du monde.
  • La machine à pop corn a été inventé par Charles Cretors et présentée en primeur mondiale à l’Exposition Universelle de 1893 à Chicago. Le Pop Corn est très populaire dans cette ville, la preuve en est Garreck : tout visiteur fait la file pour y goûter !
  • Le brownies a été inventé par un chef de l’hôtel Palmer House à Chicago en 1893, Et que dire du Chicago Style Hot-dog ? Ce fut une grande première aux États-Unis lors de l’exposition universelle de 1893 !

Informations pratiques :

Il vaut la peine de se prendre le CHICAGO CITYPASS, un carnet des billets qui permet d’économiser 50 % sur 5 des meilleures attractions de Chicago.

On peut aussi louer des vélos : le BIXI de Chicago

Et pour préparer son séjour, on visite la nouvelle plateforme francophone de la ville

Un guide ? Escale à Chicago des Guides Ulysse. Format poche, plans, bonnes adresses… En plus, il a été mis à jour en 2017 !

© Natalie Sicard


À propos de notre blogueuse, Natalie Sicard

JPEG - 41.3 ko

Épicurienne, curieuse, un brin globe-trotteuse, Natalie Sicard est journaliste en voyage et art de vivre. Elle pourra nous parler de Qi Gong comme de l’Inde, de New York comme du yoga aérien. Elle partage ses publications, ses passions et intérêts sur son site natmonde.com : le reflet de toutes ses curiosités ! Humer ici et ailleurs, comment les gens pensent, vivent, créent. C’est si inspirant !

Explorez davantage : natmonde.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 27 juin au 2 septembre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X