PUBLICITÉ

Du vin... et des bandes dessinées - Les coups de coeur de Jean Brouillard

1er avril 2016 - Par Jean Brouillard

Jean Brouillard n’est pas seulement un grand amoureux des vins, il est aussi un collectionneur compulsif (pour reprendre ses propres termes) de bandes dessinées. Il en possède d’ailleurs plus de 3 000 titres dans sa bibliothèque personnelle et ce n’est pas un hasard si, depuis 28 ans, il joue le rôle de relationniste pour le Festival de la bande dessinée francophone de Québec. Nous vous invitons à découvrir ses coups de cœur, tandis qu'il vous raconte de savoureuses histoires sur les origines de cette passion…


Blake et Mortimer

1970. J'ai 9 ans. Et il fait chaud. Avec mes parents, originaires de Montréal mais vivant à Québec depuis six ans, nous partons pour passer ce samedi caniculaire chez leurs amis les Bonhomme qui ont une résidence, si je me rappelle bien, dans Lanaudière, sur le bord d'un lac. Ça ne me tente pas vraiment d'y aller. Je ne connais pas les Bonhomme. Il fait vraiment chaud. Mais j'ai 9 ans. Donc, je suis. Hop dans la voiture ! Cette visite improbable va changer ma vie...

Arrivés chez leurs amis, mes parents s'installent avec eux sur le bord du lac et discutent en grandes personnes, heureux, un verre à la main. Comme je semble tourner en rond (déjà !), les amis de mes parents m'invitent à aller fouiller dans les « bd » de la chambre de leur fils adolescent, absent ce jour-là. Des « bd » ? Bonne idée ! Je suis déjà un grand lecteur de Tintin, Astérix, Lucky Luke et des 4 As, que j'ai lu 100 fois chacun au moins ! C’est là que je fais LA rencontre de mon été 1970 !

Il y a, sur la tablette au dessus du lit, la collection quasi complète d'une série qui m'est inconnue : BLAKE ET MORTIMER. Je prends et feuillette. Le secret de l'Espadon, Le mystère de la Grande Pyramide. Oh, c'est écrit petit, il y a de formidables images, mais tellement de texte. Je continue. Wowwwww ! La Marque jaune. Ça m'inspire. Je m'installe et je lis. C'est le choc ! La nuit pluvieuse londonienne, le mystérieux criminel, Olrik, et ses lunettes rouges, les cambriolages spectaculaires, le dessin d'une ligne claire impeccable. Et le texte, pas facile à décoder à mon âge, mais c'est tellement bien ficelé. J'en redemande ! Et je lis coup sur coup trois autres albums ! Je suis devenu, en un après-midi, le fan numéro un de cette incroyable série créée par le belge Edgar P. Jacobs (que je croyais anglais comme plusieurs, évidemment, à cause de son nom).

Je suis tellement abasourdi par ce que je viens de lire que je deviendrai non seulement un collectionneur compulsif de ce type de grandes sagas en bd (j'ai plus de 3 000 titres !), mais depuis 28 ans, je suis le relationniste du Festival de la bande dessinée francophone de Québec. J'en mange, de la bd ! Et je relis sans cesse La Marque jaune  !

Les aventures de Black et Mortimer  : blakeetmortimer.com


Ric Hochet

Quelques années plus tard, 1974, j’ai 13 ans et je passe mes étés au Domaine Maizeret sur le bord du fleuve, dans un camp de jour où le sport est roi… mais la lecture aussi ! Car entre les matchs de soccer, de hand-ball, de baseball et de soft-ball, entre quelques parties de tennis, de ping-pong, de mini-golf et des longueurs dans la piscine, nous avons accès à une grand local où, pêle-mêle (malheureusement) sont éparpillées des centaines et des centaines de bandes dessinées francophones qu’on peut feuilleter allègrement… mais à l’intérieur ! Pas question que ces bd franchissent le seuil.

Entre alors dans ma vie, et ça dure encore, un certain journaliste du nom de Ric Hochet, joyeux calembour ! Ce fut ma deuxième plus importante découverte en bd francophone et si aujourd’hui le dessinateur Tibet a passé l’arme à gauche et que A.-P. Duchâteau a cédé sa place après 78 albums à succès, Les nouvelles aventures de Ric Hochet, signées Zidrou et Van Liemt, ont pris le relais, dans un registre beaucoup plus contemporain !

L’intégral de Ric Hochet  : bedetheque.com 


Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec aura lieu du 13 au 17 avril 2016.
Programme complète : fbdfq.com
Vous voulez connaître les 10 vins divins de Jean Brouillard ? Nous vous invitons à consulter ce reportage

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Mercredi 25 avril 2018
Vendredi 27 avril 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X