PUBLICITÉ

Domotique sans limites

6 juillet 2015 - Par Brigitte Trudel

Qu’il soit question de loisirs, de confort, de sécurité ou de gestion du temps plus efficace, la domotique repousse sans cesse les limites dans l’art de se simplifier la vie.

La domotique est apparue dans certaines résidences durant les années 1990. Au début, ses coûts d’installation étaient prohibitifs. Mais aujourd’hui, tous les propriétaires et les locataires peuvent se prévaloir de ses nombreux avantages pour une fraction du prix de jadis. Depuis les cinq dernières années, cette technologie d’avant-garde a fait des bonds spectaculaires en matière d’accessibilité et de polyvalence. Sans oublier qu’elle ne cesse de se perfectionner.

Dorénavant, tout ce qui concerne la domotique dans une demeure – gestion du bâtiment, surveillance et sécurité, fonctions associées aux loisirs ou à la vie quotidienne – est intégré et géré par un seul système unifié. « Tant le foyer que la piscine, le spa, le chauffage, le verrouillage des portes, l’habillage des fenêtres, le four, la musique et j’en passe… sont contrôlables à partir d’une télécommande unique de type clé en main », explique François-Pierre Thompson, copropriétaire de TML Informatique.

Parmi les services qui gagnent en popularité auprès des consommateurs à l’heure actuelle, il mentionne la distribution vidéo. « Ce service permet à chaque occupant de visionner ce qu’il préfère dans la pièce de son choix, dit-il. C’est le principe de la musique appliquée à l’image, afin qu’elle voyage en simultané à la grandeur de la maison à partir de différentes sources : télé câblée, Internet, chaînes comme Netflix ou films DVD. »

 

La sécurité : une priorité

Évidemment, la protection des siens et la tranquillité d’esprit sont aussi au cœur des solutions qu’apporte la domotique. Les équipements de sécurité et de surveillance – serrures, caméras, programmation des lumières –, comme la totalité des applications liées à la domotique d’ailleurs, sont désormais contrôlables à distance. Mieux encore, les périphériques du système relié à un central peuvent être installés sans fil, donc de manière fort esthétique et très rapidement.

« L’intégration des communications sans fil – Wi-Fi et cellulaire – représente une percée majeure dans le domaine, mentionne le fondateur d’Alarme Microcom, Alain Lagacé. On peut maintenant, à l’aide d’un téléphone intelligent, d’une tablette et, pourquoi pas, d’une montre, être informé de tout ce qui concerne notre résidence, où que l’on soit : au Québec, en voyage d’affaires ou en vacances. »

Qui plus est, l’ensemble de ces applications est conçu et développé pour être très simple d’utilisation : « Le service est très facile à apprivoiser pour monsieur et madame Tout-le-Monde, même ceux et celles qui sont très peu familiarisés avec l’informatique », assure Alain Lagacé.

Aujourd’hui, les systèmes d’alarme peuvent s’installer partout sans fil, tout en étant reliés à un central de télésurveillance et à des appareils mobiles, comme les téléphones intelligents et les tablettes. - Photo : Gracieuseté de Microcom


Cela dit, ses visées de plus en plus conviviales n’empêchent pas l’industrie de la domotique de poursuivre sans cesse son développement. Ainsi, François-Pierre Thompson croit que, dans un futur très rapproché, tout ce qui a trait à la téléphonie résidentielle sera relié au système de domotique.

Bref, il convient de rester aux aguets, car les nombreuses possibilités offertes par la domotique à domicile n’ont pas fini de se multiplier et de nous surprendre agréablement.

 

 

 

PUBLICITÉ
X