PUBLICITÉ

Domaine Sibéria des Bois : santé et confort à Lac-Beauport

30 novembre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

Michel Carrier et Julie Panneton, propriétaires de Gestion Ümanix, ont dévoilé leur nouveau projet récréotouristique, le Domaine Sibéria des Bois. Situé à l’entrée de Lac-Beauport, sur le site de l’ancienne base de plein air Notre-Dame-des-Bois, ce nouveau domaine abritera notamment un hôtel de 43 chambres, un pavillon d’activités multiples ainsi qu’un restaurant, le tout en pleine nature.

Patrick Voyer, conseiller du district électoral des Monts à la Ville de Québec ; le designer Steve Girard ; Jacynthe René pour la Maison Jacynthe ; les chefs Raphaël et Daniel Vézina de La Serre et du Laurie Raphaël ; Michel Bellavance de NOURCY ; Jonathan Aubin de A3 Architecture ; Victoria Dupuis et Guylaine Carrier des Brûleries Rousseau et Monsieur T. ; Simon Litalien de l’agence Kabane et au premier plan, Julie Panneton et Michel Carrier, copropriétaires de Sibéria SPA et instigateurs du Domaine Sibéria des Bois. 


« Destination unique pour petits et grands axée sur le bien-être, la santé, le sport, la nature, le plein air, le tourisme et la détente, le site sera le prolongement de la mission première de Sibéria Spa », indiquent, dans un communiqué, les deux concepteurs.

Le Domaine Sibéria des Bois se greffera au site existant (qui accueille déjà annuellement quelque 80 000 visiteurs) et proposera donc une offre d’hébergement hôtelière contemporaine. Impossible, à ce jour, de savoir qui gérera le volet hébergement. « Si ce n’est pas nous, ce sera assurément une personne de cœur », confie Julie Panneton.

Sibéria des Bois offrira également de la restauration, des soins et d’autres activités. La présence, lors de la conférence de presse tenue au Sibéria Café, de divers professionnels et partenaires actuels bien connus de la région - Daniel et Raphaël VézinaMichel Bellavance (Nourcy Comptoir & Traiteur), Guylaine Carrier (Monsieur T. et Brûlerie Rousseau) -, a bien évidemment fait naître certaines rumeurs. « N’allez pas tirer de conclusions hâtives sur l’identité de ceux qui géreront le restaurant de 150 places. Nous vous réservons des annonces dans les prochains mois. Vous serez avisés en temps et lieu. Pour l’instant, rien n’est confirmé », précise Michel Carrier.

Le designer Steve Girard, qui a transformé la chapelle de l’ancien Domaine Notre-Dame-des-Bois en Café Sibéria, conservera le même mandat : faire du beau et du neuf avec du vieux. « En raison de la réglementation municipale, les propriétaires n’ont pas le choix de conserver les bâtiments existants ; ils vont donc partir les nouvelles constructions sur la base des anciennes. Mais certains autres bâtiments seront entièrement neufs », indique-t-il. Le style choisi, « contemporain chaud », collera parfaitement aux activités de spa qui se dérouleront sur le site. « Les clients cherchent la chaleur, le réconfort et se promèneront à l’évidence en maillots et peignoirs sur le site… »

La phase 2 des travaux, qui devrait démarrer en 2018, comprendra « un pavillon récréatif accueillant des espaces de jeux, salles polyvalentes et des locaux afin d’offrir à la clientèle jeunesse un éventail d’activités intérieures stimulantes ». 26 suites d’hébergement familial en forêt répondront, dans un autre pavillon, aux différents besoins de tous les types de vacanciers.


  • Début des travaux (phase 1)  : printemps 2017 
  • Ouverture prévue : automne 2017 
  • Propriétaires : Julie Panneton et Michel Carrier 
  • Designer : Steve Girard 
  • Investissements : 25 millions 

    Pour suivre Sibéria des Bois : 
    - Sur le Web : siberiadesbois.com 
    - Sur Facebook : Siberia des Bois 
    - Sur Twitter : @SiberiaSpa

Source : HRImag, membre de PRESTIGE Groupe Média.

PUBLICITÉ
X