PUBLICITÉ

Deux restaurants de Québec s’ajoutent à la liste des 5 Diamants de CAA/AAA pour 2014

25 octobre 2013 - Par Sonia Carufel

Les établissements de restauration du Québec ont commencé à recevoir leur confirmation de classement CAA/AAA pour 2014. Parmi ceux-ci, deux adresses de Québec ont eu le plaisir d’apprendre qu’ils obtiennent pour la première fois 5 Diamants. Il s’agit des restaurants La Tanière et Le Patriarche.

Sophie Gagnon, vice-présidente adjointe aux Relations publiques et gouvernementales de CAA-Québec, précise toutefois que le processus d’évaluation n’est pas encore complété. D’autres annonces pourraient suivre dans les prochaines semaines.

En 2013, ce ne sont que 53 établissements sur les 59 000 cotés en Amérique du Nord qui ont reçu la mention 5 Diamants CAA/AAA. « Les établissements qui obtiennent ce prix comptent pour environ 0,25 % de restaurants et hôtels recensés par les Associations américaine et canadienne des automobilistes en Amérique du Nord, rappelle Mme Gagnon. Ils ont une obsession du détail qui procure une expérience unique à leurs clients. »

En 2013, on comptait 3 restaurants 5 Diamants sur le territoire québécois : Le Baccara (Gatineau), Restaurant Toqué ! (Montréal) et Restaurant Initiale (Québec). La confirmation de leur classement 2014 ne devrait plus tarder. Un seul hôtel de la province possède aussi ce classement, soit le Ritz-Carlton Montréal.

La Tanière

Depuis 2009, le restaurant La Tanière, situé dans le secteur de Saint-Augustin-de-Desmaures, détenait déjà la cote 4 Diamants grâce à son offre gastronomique. « Après 13 ans d’inventivité et d’audace qui caractérisent si bien l’important virage que nous avons pris en proposant une expérience sensorielle complète avec des produits du terroir, nous sommes comblés et honorés de recevoir cette prestigieuse reconnaissance », a déclaré Frédéric Plante, chef et copropriétaire.

La Tanière est reconnue au Québec comme étant le restaurant où l’on peut trouver le plus grand nombre de nouvelles techniques culinaires au menu. Le chef et son équipe de création consacrent en effet de nombreuses heures à la recherche et au développement de nouveaux concepts sensoriels.

Au-delà de la cuisine, le service est aussi pris en compte dans les nombreux critères d’évaluation. « Pour nous, cette récompense signifie que nous sommes reconnus pour notre service sur mesure qui n’a pas son pareil et pour notre expérience gastronomique d’avant-garde » rajoute Karen Therrien, copropriétaire.

Le Patriarche

Le chef et copropriétaire du restaurant Le Patriarche, Stéphane Roth, et son associé Guy Collin, ont accueilli l’annonce de son nouveau classement avec fierté : « Pour nous, c’est un rêve qui dépasse la réalité ! Il faut prendre le temps de parcourir la liste des critères à remplir pour comprendre à quel point il est difficile d’accéder aux plus hauts standards de ce programme de classification unique en Amérique du Nord et dans les Caraïbes. C’est la concrétisation de 10 ans de travail méticuleux et passionné. »

Stéphane Roth, chef et copropriétaire du restaurant Le Patriarche. - Source : Facebook

Le chef Roth est bien connu dans la capitale pour ses trilogies mettant en vedette les produits du terroir, dont le foie gras et le gibier. D’autre part, des travaux de rénovation sont prévus au restaurant Le Patriarche pour parfaire l’ambiance et faire passer la capacité de la salle à manger de 55 à 38 places.

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 13 au 17 décembre 2017
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X