PUBLICITÉ

Deux médailles, trois récipiendaires

10 août 2016 - Par - Magazine PRESTIGE -
SUR LA PHOTO : Claude Renoult, maire de Saint-Malo et invité d’honneur des festivités du 3 juillet ; Jean-Pierre Bernier ; Sœur Lise Tanguay ; Martha Bate Price ; et Régis Labeaume, maire de Québec.

Le 3 juillet dernier, à l’occasion du 408e anniversaire de Québec, le maire Régis Labeaume a remis la médaille de la Ville de Québec à Sœur Lise Tanguay, supérieure générale des Augustines du Québec, et à la famille Anthony Price, en reconnaissance de leur engagement exceptionnel au service de leur communauté. La médaille de l’Ordre des mécènes a pour sa part été remise à Jean-Pierre Bernier, grand passionné et promoteur de la francophonie en Amérique.


Sœur Lise Tanguay, au service de sa communauté

Originaire de Québec, Sœur Lise Tanguay a toujours eu à cœur de soigner les malades et de venir en aide aux plus démunis de la société. Elle a joint l’Ordre des Augustines de la Miséricorde de Jésus en 1965. Ses qualités de gestionnaire jumelées à son approche humaine et chaleureuse l’ont amenée à occuper différents postes administratifs, tant à l’Hôtel-Dieu de Québec qu’au sein de la communauté des Augustines. Elle a été élue Supérieure générale des Augustines à l’automne 2014. Depuis, elle a grandement contribué à la mise en place du Monastère des Augustines, un projet qui fait la fierté du VieuxQuébec et qui perpétue l’histoire de la ville.


Les Price : une famille engagée

La famille Price est présente à Québec depuis plus de 200 ans. Elle est surtout connue pour ses activités passées dans l'industrie forestière québécoise. Elle a, depuis ses débuts, démontré un engagement philanthropique constant en appui à différentes œuvres de la ville. Mentionnons entre autres le pavillon central de l'ancien hôpital Jeffrey Hale, situé aujourd'hui face au Grand Théâtre, qui a été réalisé grâce à un don de Sir William Price. Aujourd’hui, la famille Price est surtout active en affaires dans l'industrie hôtelière, avec l'Auberge Saint-Antoine et ses restaurants Panache et Panache Mobile. L’action philanthropique de tous les membres de la famille se poursuit dans différents créneaux, dont les arts, la musique, la préservation du patrimoine, la culture et l’éducation. 


Jean-Pierre Bernier : un fier ambassadeur de la francophonie

Jean-Pierre Bernier est un cadre retraité du secteur financier passionné de la francophonie en Amérique. Réelle encyclopédie vivante, M. Bernier s’intéresse au Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique depuis sa fondation en octobre 2015. M. Bernier a su, par son talent d’écriture et sa riche connaissance de l’histoire de la francophonie nord-américaine, promouvoir l’importance du patrimoine et de la culture francophones. Il écrit des chroniques et des capsules historiques pour enrichir le contenu du site Internet du Réseau. Sa contribution au rayonnement du fait français en Amérique est inestimable.


À propos de la médaille de la Ville de Québec

La tradition veut que la médaille de la Ville de Québec soit remise chaque année à un citoyen particulièrement méritant à l’occasion de la fête de la fondation de Québec, le 3 juillet. Créée en 2008 par l’artiste-joaillière Sonia Beauchesne, la médaille représente un hublot sur lequel se découpe, sur un fond bleu, le vaisseau aux voiles gonflées, emblème de la Ville de Québec. Ouvert, le hublot révèle une partie de la carte du monde symbolisant l’ouverture de la capitale sur la planète. La médaille, en argent sterling et émail, est réalisée avec la technique de coulée à la cire perdue. Elle est accompagnée d’une épinglette en argent sterling de la même artiste-joaillière et reprend les représentations du hublot et du bateau sous des formes stylisées.


À propos de la médaille de l’Ordre des mécènes

L’artiste-joaillier Michel Latouche s'est inspiré des voiles du navire qui composent la signature visuelle de la Ville de Québec pour concevoir la médaille de l’Ordre des mécènes. Tout à la fois abstraites, mais facilement reconnaissables, les voiles de la broche sont repliées de manière à simuler également les pages d'un livre pour faire référence à la culture. En or 10 carats, cette broche a été fabriquée en quantité limitée afin de préserver le prestige associé à cette marque de reconnaissance de la Ville de Québec envers les donateurs qui ont contribué au développement de Québec.


 

PUBLICITÉ
X