PUBLICITÉ

Croisière sur le Danube

15 septembre 2015 - Par Sylvie Ruel

Luxe, intimité… et paysages de rêve

Faire un voyage tout en lenteur au fil de l’eau, naviguer au cœur de magnifiques paysages émaillés de petites villes médiévales, de châteaux et de forteresses… et faire un saut dans les grandes capitales pour y côtoyer l’histoire et la culture, et ce, sans avoir à faire et à défaire la valise… Voilà ce qu’offre la croisière sur les fleuves d’Europe. Et lorsqu’il est possible de faire cette croisière dans le confort d’un hôtel flottant cinq étoiles, le plaisir est doublement au rendez-vous.

 

Vue panoramique de Budapest, en Hongrie.


Nous voici à bord du Scenic Jasper, amarré devant l’immense Parlement de Budapest, en Hongrie. Le petit navire de 169 passagers s’apprête à lever l’ancre pour une croisière de huit jours sur le Danube. Il naviguera vers Bratislava, au sud de la Slovaquie, puis rejoindra Dürnstein, en Basse-Autriche, Melk, Linz, et terminera son parcours à Vienne.

Dans l’intimité de ce petit navire, les passagers profitent d’un confort de luxe : chaque cabine propose une terrasse sur le fleuve et dispose d’un service de majordome, ce dernier étant en poste 24 heures sur 24. Le champagne est disponible à toute heure, le personnel du navire est empressé et toujours souriant… Et aucun souci avec la carte de crédit, qui restera au coffre-fort pour la durée du périple, car la croisière est en formule tout inclus (excursions et pourboires compris).

 

Budapest

Pour cette première journée à Budapest, plusieurs choix s’offrent à nous : accompagner un guide local dans les rues de cette ville, devenue véritable capitale en 1873, lorsque Buda et Óbuda ont été réunies à Pest par le pont des Chaînes, le premier pont permanent sur le Danube et l’un des plus impressionnants ; ou s’offrir une pause détente dans le décor néobaroque des bains de Széchenyi (Budapest est l’une des plus grandes villes thermales d’Europe, avec plus d’une trentaine de bains ) ; ou encore, suivre le chef Exequiel au grand marché de la ville, où il achètera les produits locaux pour ses créations culinaires.

Le Parlement de Budapest


Les passagers du Scenic Jasper sont aussi libres d’explorer la ville à leur guise, avec un GPS spécialement adapté à l’itinéraire, et qui les ramènera au navire sans problème. Et lorsque le navire est sur le fleuve, le GPS fournit de nombreux renseignements sur les points d’intérêt : les dizaines d’écluses à traverser, les villages médiévaux, les forteresses…

Paysage féérique sur le bord du Danube


Bratislava

Au jour 2, nous naviguons en direction de Bratislava, capitale de la Slovaquie depuis 1993, située à la frontière de l’Autriche et de la Hongrie. Le vieux quartier se trouve à quelques jets de pierre du quai, où sont amarrés les bateaux de croisière. « Au temps du régime communiste, tout était gris dans la ville, raconte notre guide, Lubka, en nous désignant quelques bâtiments austères de l’époque. À la fin du régime, en 1989, nous avons rénové les cours intérieures et peint les maisons de couleurs gaies. » Aujourd’hui, le quartier figure au patrimoine mondial de l’Unesco et il est fréquenté par de nombreux étudiants, qui viennent voir ses musées et galeries d’art, et s’attabler dans ses cafés en écoutant des airs d’accordéon.

 

De Dürsntein à Melk

Ce qui est intéressant avec la croisière fluviale (le navire se déplace durant la nuit), c’est qu’une surprise nous attend chaque matin au réveil. Quand ce n’est pas un marché typique ou une fête médiévale, c’est un village charmant comme celui de Dürnstein, au pied d’un château en ruines où fut emprisonné Richard Cœur de Lion, roi d’Angleterre. Ici, le Danube coule en lacet au creux de la vallée de la Wachau, réputée pour ses vignobles. Des passagers choisiront d’admirer le paysage à partir du pont du navire en marche, alors que d’autres rouleront en vélo électrique sur plus d’une trentaine de kilomètres, depuis Dürsntein jusqu’à Melk, en traversant des champs de vigne et de paisibles villages vinicoles. Que de bonheur à rouler dans ce magnifique décor, alors que les pommiers et les forsythias sont en fleurs, et que le soleil inonde le paysage ! La Wachau est aussi connue pour sa célèbre abbaye de Melk, qui n’en finit plus de déployer ses trésors de l’époque impériale et baroque. Imaginez ! Seulement 30 moines bénédictins vivent dans cette abbaye, qui compte 300 pièces !

Paysage de la vallée de la Wachau

Melk


 

Linz

À Linz (ville natale d’Adolphe Hitler), nous quitterons les rives du Danube et roulerons dans la campagne pour aller à la rencontre d’illustres personnages. Les passagers auront le choix de se rendre à Salzbourg, en Autriche, ville natale de Mozart, ou encore, de marcher sur les pas du peintre expressionniste Egon Schiele (contemporain de Gustav Klimt) dans la petite ville de Cesky Krumlov, en République tchèque. Cette petite ville médiévale, inscrite au patrimoine de l’Unesco, est vraiment choyée par la nature : elle est construite dans un méandre en S de la Vltava et est surmontée de deux pics rocheux. Un véritable décor de carte postale ! Et comme toute ville médiévale qui se respecte, elle est dominée d’un immense château que nous rejoindrons par ses petites rues étroites bordées de belles devantures gothiques, Renaissance et baroques, qui abritent cafés et boutiques. 

 

Vienne

Et nous voici à Vienne, capitale des arts et de la musique. Comme il est impossible de visiter Vienne en deux jours, nous prendrons plaisir à marcher dans ses rues pour nous imprégner de son ambiance impériale, pour admirer ses palais, ses bâtiments baroques, ses fontaines raffinées et pour avoir une pensée pour tous ces musiciens qui lui ont donné une âme. 

Nous irons faire du lèche-vitrines sur Graben Street, ferons un arrêt chez Demel, où l’on y fait les meilleures pâtisseries de la ville, et irons nous asseoir dans un de ses cafés traditionnels. Car Vienne ne serait pas Vienne sans ses cafés ! Et nous trouverons aussi du temps pour assister à l’entraînement des chevaux lippizans de l’École d’équitation espagnole, dans le décor baroque de Hofburg.

Vienne, capitale des arts et de la culture.

Chez Demel, à Vienne


 

Carnet de bord du Scenic Jasper

Dimensions du navire : 135 mètres de long sur 11,4 mètres de large.
Nombre de passagers : 169, auxquels on ajoute 53 membres d’équipage
Nombre de cabines : 85, toutes avec balcon vitré
Nombre de suites : 7 Deluxe (21 m x 2 m) et 2 suites Royal Panorama (44 m x 2 m), les plus grandes suites sur les fleuves d’Europe.

Le Scenic jasper, à Dürnstein.


Le Scenic Jasper offre plusieurs options pour les repas : la salle à manger, le Crystal Dining, propose le petit déjeuner et le repas du midi en formule buffet, ainsi que le repas du soir à la carte. Le Portobello offre un repas d’inspiration italienne. Table la Rive est une aire privée dans la salle à manger où le chef propose un repas six services avec accords mets-vin. Le River Cafe sert, à toute heure du jour, des goûters légers.

Un accueil cinq étoiles 


Le Scenic Jasper est le 11e navire de la flotte de Scenic, une entreprise australienne spécialisée dans les voyages de luxe tout inclus et leader des croisières fluviales en Europe. En 2016, cinq autres navires s’ajouteront à la flotte.

Site Web : scenictours.com

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X