PUBLICITÉ

Conseils d’administration - Bien s’entourer pour mieux performer

29 mars 2019 - Par Johanne Martin

Sur la photo : Sophie-Emmanuelle Chebin et Joanne Desjardins, associées chez Arsenal conseils.


Les 240 000 PME du Québec constituent le moteur économique de plusieurs régions, en plus de fournir 92 % des emplois dans la province. Elles innovent, manufacturent, produisent et exportent biens et services à travers la planète. Avec la complexité des marchés, les avancements technologiques et les défis reliés à la rareté de la main-d’œuvre, les propriétaires doivent bâtir des conseils d’administration performants.

« Pour y parvenir, un propriétaire doit toutefois accepter de ne pas s’entourer que de fans gagnés d’avance à sa cause, signale d’emblée Sophie-Emmanuelle Chebin, associée chez Arsenal conseils. D’autre part, il est nécessaire de prendre du recul afin de développer une vision globale de son organisation, de ses enjeux et des perspectives qui s’offrent à elle. Les administrateurs externes peuvent apporter des expériences complémentaires à la sienne. »

« Il faut éviter le piège du vedettariat et trouver des administrateurs disponibles et désireux de s’engager plutôt que de s’appuyer uniquement sur la notoriété. » ‒ Sophie-Emmanuelle Chebin et Joanne Desjardins, associées chez Arsenal conseils.

Lorsque vient le moment de former son conseil d’administration, il convient de ne pas se précipiter et de bien définir ses besoins et ses attentes. Considérer les compétences manquantes et qui font défaut à son équipe de direction représente un bon point de départ. Bâtir un CA tourné vers l’avenir et réunir les expertises requises par son entreprise pour surmonter ses défis et réaliser ses ambitions à moyen terme font partie des règles à suivre.

Viser haut

« On doit être ambitieux quant aux profils recherchés, affirme Joanne Desjardins, également associée chez Arsenal conseils. Combien d’entrepreneurs nous ont confié souhaiter recruter Untel ou Unetelle au sein de leur CA, sans jamais faire de démarches pour les approcher ! Il faut cependant éviter le piège du vedettariat et trouver des administrateurs disponibles et désireux de s’engager plutôt que de s’appuyer uniquement sur la notoriété. »

Intégrer un conseil d’administration n’est pas une responsabilité honorifique ni à durée illimitée. Il est crucial que la composition du CA s’arrime avec l’évolution de son entreprise et de ses défis. Dans ce contexte, il est utile de préciser, dès le départ, les attentes concernant la contribution attendue de chaque personne. Les organisations qui fixent des mandats à durée déterminée à leurs administrateurs apprécient généralement l’expérience.

Les CA constituent de puissants leviers de développement. Il faut bien s’entourer pour mieux performer. Encore faut-il, comme entrepreneur, faire confiance et faire preuve d’ouverture d’esprit et de transparence, afin que votre CA puisse vous aider adéquatement à relever vos défis et atteindre vos objectifs.


Ce reportage est le résumé de la chronique signée par Sophie-Emmanuelle Chebin et Joanne Desjardins d’Arsenal conseils, parue dans le journal Les Affaires en décembre 2018, et intitulée « Exit votre beau-frère, votre avocat, votre comptable de votre CA ! »

PUBLICITÉ
X