PUBLICITÉ

Cité Joie souffle ses 55 bougies

7 mars 2017 - Par - Magazine PRESTIGE -

Fondé en 1962 par le révérend père Raymond Bernier à Lac-Beauport, Cité Joie, centre de répit pour personnes handicapées, célèbre en 2017 ses 55 ans.

Depuis plus d’un demi-siècle, Cité Joie joue un rôle social essentiel de premier aidant, en offrant des séjours de répit qui profitent autant aux personnes handicapées de tous âges qu’à leur famille. Et puisque l’accessibilité constitue un élément fondamental de sa mission, Cité Joie a structuré sa tarification pour faciliter l’accès aux gens dans le besoin. Depuis 55 ans, c’est près de 100 000 usagers que l’équipe de Cité Joie a accueillis, parce que tout le monde a droit au répit !

Une histoire de don de soi
Cité Joie est une magnifique histoire de don de soi, de bénévolat et de philanthropie. De la fondation par Raymond Bernier jusqu’à l’acquisition par le Club Rotary Québec-Est, Cité Joie s’est édifié une pierre à la fois. Tout cela grâce à la grande générosité des membres rotariens, qui a permis l’expansion de l’organisme, sa pérennité et l’accomplissement de sa mission. Voici quelques faits saillants qui retracent cette histoire porteuse :

1962-1972
Fondation par le révérend père Raymond Bernier. Mise en place du premier conseil d’administration, avec l’appui de la Corporation d’entraide aux compagnes.

1972-1978
Construction du bâtiment principal (l’« Auberge ») en collaboration avec des entrepreneurs en construction et des bénévoles.

1978-1989
Acquisition de Cité Joie par la Corporation Cité Joie inc., nouvellement créée par les membres du Club Rotary Québec-Est. Embauche de Denis Savard comme nouveau directeur général.

1989-1995
Lancement du programme Cité Joie Répit.
Construction de quatre pavillons supplémentaires.
Création de la Fondation Cité Joie (6 juin 1990).
Capacité d’accueil : 100 usagers.

1996-2003
1re campagne majeure de financement.
Embauche de nouveaux employés permanents à des postes clefs.
Capacité : 150 usagers.

2004-2010
Élaboration de nouveaux programmes d’accueil et de financement.
Développement récréoforestier : cabane à sucre et centre d’interprétation.

2010-2012
Implantation du centre d’interprétation et de la cabane à sucre.
Implantation d’un réseau de sentiers de randonnée (marche et raquette) de 9,5 km.
Consolidation des services et programmes.

2016-2017 : 2e campagne majeure de financement
Aujourd’hui, le centre de répit pour personnes handicapées demeure le seul de la province à offrir un environnement naturel unique aussi propice à la stimulation des sens et au repos.

C’est aussi le plus important centre de soutien aux personnes handicapées et à leurs familles de l’est du Québec. Cité Joie, œuvre du Club Rotary Québec-Est, accueille maintenant près de 2 500 personnes chaque année. Désirant maintenir ses tarifs sous le prix coûtant afin que le plus grand nombre possible de personnes quittent l’isolement et améliorent leur qualité de vie, et visant à élargir sa mission en offrant plus de forfaits de répit à plus de gens, Cité Joie a lancé en décembre dernier une campagne majeure de financement, dont l’objectif est de 1,5 M$.

Cette campagne est coprésidée par MM. Alain Guay, président de Caron & Guay, et Richard Laflamme, associé chez Stein Monast S.E.N.C.R.L. avocats. Déjà 750 000 $ ont été amassés.

Pour suivre Cité Joie :
rotary-quebecest.org
citejoie.com
facebook.com/citejoie

PUBLICITÉ
X