PUBLICITÉ

Au royaume de la maçonnerie

16 décembre 2013 - Par Brigitte Trudel

Sise dans un quartier résidentiel de Lévis, cette demeure réalisée par Construction Maurice Bilodeau est tout à fait unique en son genre, puisque constituée exclusivement de matériaux de maçonnerie. Les propriétaires, très inspirés par l’allure « condo industriel », voulaient tout de même bénéficier de l’intimité d’une maison et d’un terrain à eux. Ils ont trouvé ici le meilleur des deux mondes. 

 

Look d’ancienne usine, inspiration urbaine et commerciale : le ton audacieux du décor est donné dès que l’on franchit le seuil. Planchers et murs sont tout béton. Les blocs qui forment le socle intérieur de la charpente ont été laissés bruts, alors que ceux qui forment la structure extérieure ont été peints en blanc. Les poutrelles au plafond servent autant de maintien que de décoration. Cela dit, le coup de coeur des proprios pour les matières industrielles n’empêche pas leur amour du bois. Ils ont choisi de profiter de sa chaleur par l’intermédiaire du mobilier, comme c’est le cas ici avec la magnifique et très originale console.

*Zoom sur : L’impressionnant escalier de métal brut. Vu dans un loft new-yorkais, il a été adapté et dessiné sur mesure par la mère du proprio. Voyez le rocher naturel à l’arrière : il crée un lien avec ceux, nombreux, qui forgent le paysage extérieur (voir l’image extérieure de la maison en page 38 et l’immense rocher que l’on aperçoit en façade).

 

Cet espace dégagé, idéal pour les rassemblements, se définit autour de la table de poker, véritable point d’ancrage des soirées animées avec ses authentiques chaises de jeu. Alors que les divans affichent une sobriété qui permet d’accentuer l’aspect épuré des lieux, la table à café et les tables d’appoint offrent une touche chaleureuse grâce au bois qui les constitue. Les deux poufs multicolores ajoutent, quant à eux, la parfaite touche de dynamisme qui permet d’équilibrer l’ensemble.

*Zoom sur : La vieille affiche, dénichée chez un encanteur. Elle contribue au look industriel avec beaucoup de finesse.

 

Salon, cuisine, salle à manger forment une grande aire ouverte idéale pour recevoir. Y participent le foyer au gaz de même que la table à dîner qui accueille facilement dix convives. Voyez comme elle surprend ! C’est une table de soudeur, recouverte d’une plaque de verre. Elle porte les marques de découpe et affiche des esquisses de calculs quand on y regarde de près. La cuisine présente une surface de travail idéale avec son îlot de quinze pieds en granit du Brésil. Quant à la vue en plongée depuis la mezzanine, elle permet d’embrasser l’ampleur de la fenestration et de goûter l’impressionnante présence de lumière. À noter que cette demeure ne contient aucun luminaire suspendu. L’éclairage est assuré par les rails au haut des murs et d’anciennes lampes d’entrepôt.

*Zoom sur : L’écran. Niché dans une ouverture au centre du rez-de-chaussée, disposé sur un pied pivotant rétractable, il peut être visionné de partout.

 

Située à l’arrière de la maison, la chambre principale offre une intimité parfaite malgré une fenestration qui abonde. La porte-patio s’ouvre sur un vaste balcon, qui occupe la moitié de la longueur totale de la demeure. Ici encore, la chaleur du bois passe par les meubles, qu’il soit question du lit en bois de rose ou des tables de chevet qui rappellent celles qu’on retrouve au salon.

*Zoom sur : Les deux ampoules au-dessus du lit. Extraites de leur globe de verre, leur grillage brut est mis en valeur et rappelle les luminaires extérieurs La salle de bains attenante à la chambre principale est très dégagée. La généreuse fenestration laisse pénétrer la lumière et offre une vue magnifique depuis le bain autoportant. Le comptoir de style stainless repose sur une vanité en placage de bois, qui semble flotter dans les airs pour un aspect des plus aériens.

 

*Zoom sur : Les deux cubes très épurés qui tiennent lieu d’armoires de pharmacie. Comme pour les lavabos, l’une sert pour madame, l’autre, pour monsieur. 

 

L’aménagement intérieur de cette demeure est audacieux, mais les proprios souhaitaient que rien n’y paraisse de l’extérieur. L’originalité de la construction vient plutôt du fait que sa composition extérieure, comme sa charpente intérieure, sont constituées uniquement de matériaux de maçonnerie. Si ce choix en étonne certains, il enchante les occupants des lieux : briques et béton sont d’excellents isolants sonores et thermiques naturels tout en étant extrêmement durables.

*Zoom sur : L’équilibre des couleurs sur les faces extérieures. L’alternance de noir, de gris et d’ocre offre un découpage sobre des lignes architecturales, tout en assurant au bâtiment un caractère très vivant. De plus, l’immense rocher naturel qui se trouve en façade de la demeure apporte une touche distinctive à l’aménagement.

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X