PUBLICITÉ

Atelier 480 : Créativité de haut niveau… à échelle humaine

28 septembre 2018 - Par Gilles Levasseur

À l’avant-plan : Marielle Ménard et Marjolaine Robitaille, cofondatrices et copropriétaires d’Atelier 480. À l’arrière : Catherine Allard (design graphique et direction artistique) ; Vincent Bussières (design graphique et direction artistique) ; Audrey DesAlliers (design graphique et réseaux sociaux) ; et Valérie Boivin (design graphique et Web). © Marjorie Roy, Optique Photo


Autant Marjolaine Robitaille et Marielle Ménard sont d’un naturel réservé, autant les jeunes propriétaires de la boîte de design graphique Atelier 480 s’expriment avec originalité et professionnalisme dans leurs créations visuelles, avec la complicité de leur équipe de passionnés. Cette proximité que l’on ressent est un élément comptant pour beaucoup dans la fidélité de leurs clients, qui apprécient à la fois l’aspect humain et des résultats propulsant l’image de leur entreprise.

« Le design graphique est tellement un beau domaine, on est chanceuses ! » s’exclame Marielle, sous l’œil approbateur de son associée. Étrangement, les deux partenaires s’étaient peu croisées lors de leur baccalauréat en communication graphique à l’Université Laval. C’est surtout au PEPS qu’elles se voyaient le plus souvent, même si elles évoluaient dans deux disciplines différentes, Marjolaine en volley-ball et Marielle en natation pour le Rouge et Or. L’idée de se lancer en affaires leur est venue en discutant de ce qui les attendait après leurs études. Si ce n’est pas l’amitié qui a scellé leur projet d’affaires, celle-ci a néanmoins grandi au fil des ans. Puisqu’elles étaient habituées à la discipline de fer que commande l’excellence sportive, il n’est pas étonnant qu’elles aient relevé le défi de l’entrepreneuriat.

« Le design graphique est tellement un beau domaine, on est chanceuses ! » - Marielle Ménard et Marjolaine Robitaille, cofondatrices et copropriétaires d’Atelier 480.

Coup de pouce déterminant

Leur destin professionnel se serait peut-être aligné différemment, n’eût été le soutien de leur tout premier client, Voyages Laurier Du Vallon. Son président et directeur général, Nicolas Racine, les a prises dès le départ sous son aile avant que le bouche-à-oreille et la qualité de leurs réalisations leur attirent la clientèle qui leur est fidèle aujourd’hui. « C’est vraiment lui qui nous a aidées à plonger dans l’aventure en nous faisant confiance et en nous conseillant généreusement ; il est d’ailleurs encore notre mentor, explique Marjolaine. Au fait, l’une de nos designers graphiques, Audrey DesAlliers, travaille étroitement avec l’équipe de Voyages Laurier Du Vallon. »

L’entrepreneuri-art !

Les deux jeunes femmes marient leur talent pour la création à l’entrepreneuriat, puisqu’elles détiennent des maîtrises en administration des affaires ainsi qu’en gestion des organisations. Elles ont su s’entourer d’une jeune et dynamique équipe de concepteurs qui les complète admirablement. Atelier 480 relève les défis dans toutes les déclinaisons — y compris le Web et les médias sociaux — que compte aujourd’hui la communication graphique. D’autant plus que les clients de l’entreprise évoluent dans des secteurs d’activité totalement différents. Il règne par ailleurs dans la boîte une atmosphère de franche camaraderie et une synergie qui se font complices de la créativité. « Quand nous avons monté notre équipe, nous recherchions des personnes dont le tempérament convenait à qui nous sommes, précise Marielle. Des gens professionnels et créatifs, bien sûr, mais également ouverts, relax et enjoués de nature, sans oublier une facilité à travailler en équipe. » Cette ambiance positive rejaillit non seulement sur la qualité des résultats, mais également sur la relation avec la clientèle.

Outre Audrey DesAlliers (design graphique et réseaux sociaux), l’équipe est composée des designers graphiques Valérie Boivin (design graphique et Web), Vincent Bussières (design graphique et direction artistique) ainsi que Catherine Allard (design graphique et direction artistique). Cette dernière signe notamment, depuis deux ans, la nouvelle mise en page du magazine Prestige. Un designer graphique peut même, sur demande, se déplacer en entreprise, « un service qui donne au client la possibilité de travailler avec nous », explique Marjolaine.

L’équilibre de vie avant tout

Mères de jeunes enfants, les deux associées sont bien au fait de la réalité de la conciliation travail-famille, et entendent bien continuer à la favoriser. « L’équilibre de vie est pour nous très important ; voilà pourquoi on ne se voit pas à la tête d’une grande entreprise, estime Marielle. Les soirs et les fins de semaine en famille, c’est une priorité pour nous et nos employés. » Marjolaine abonde dans le même sens : « Une équipe d’une dizaine de personnes tout au plus, dans une sorte de simplicité professionnelle, du plaisir à créer de nouvelles façons d’embellir l’image de nos clients, et surtout, à faire en sorte que ceux-ci soient satisfaits ! On se sent bien dans ce plus petit modèle d’affaires, qui nous assure d’être près de nos clients, mais qui ne nous empêche nullement de réaliser de grands projets… »


ATELIER 480

240, chemin Sainte-Foy, 2e étage, Québec
418 523-4800 / [email protected] / atelier480.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X