PUBLICITÉ

Alcool et médicaments : attention, danger !

4 mai 2015 - Par Rose-Line Brasset

Selon une récente étude nationale américaine publiée dans la revue Alcoholism : Clinical & Experimental Research, environ 42 % des personnes qui consomment des boissons alcoolisées prennent aussi des médicaments prescrits, dont l’interaction avec l’alcool est négative, voire dangereuse. Chez les 65 ans et plus, la proportion grimpe à 78 % !

Selon les chercheurs responsables de l’étude, l’alcool peut augmenter la pression artérielle, ce qui pourrait être fâcheux si l’on prend des médicaments pour contrôler la pression artérielle, tandis que mélanger des médicaments diurétiques avec de l’alcool, qui est également diurétique, peut contribuer à la déshydratation.

Aussi, mélanger l’alcool et d’autres sédatifs, comme les somnifères ou les analgésiques narcotiques, peut causer de la somnolence, des problèmes de coordination, et potentiellement supprimer l’activité de zones du cerveau chargées de contrôler les réflexes vitaux comme la respiration, le rythme cardiaque et le dégagement des voies respiratoires.

Enfin, l’alcool augmente les niveaux d’insuline et diminue la glycémie, de telle sorte que combiner l’alcool avec des médicaments antidiabétiques, qui régulent les niveaux de glucose, peut provoquer une baisse indésirable de sucre dans le sang.

Avec le temps, l’alcool peut aussi contribuer à l’insensibilité à l’insuline. En prenant de l’âge, la capacité de métaboliser l’alcool décroît, de telle sorte que celui-ci demeure dans le système plus longtemps, augmentant ainsi la période où il peut interagir avec les médicaments.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 au 23 novembre 2019
Du 26 au 27 novembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X