PUBLICITÉ

6e Kilimandjaro à Québec - Résultat et taux de participation records en 2016

17 juin 2016 - Par - Magazine PRESTIGE -
SUR LA PHOTO : Tenant le chèque : Marie-Claude Paré, présidente et chef de la direction, Fondation du CHU de Québec ; Steven McAllister, porte-parole de l’activité ; et Dre Pascale Lavoie, neurochirurgienne. Ils sont entre autres entourés des Drs Léo CantinMichel Prud'homme, et Jérôme Paquet, neurochirurgiens, et de Gertrude Bourdon (à droite), PDG du CHU de Québec-Université Laval.

Le 11 juin, 620 personnes regroupées en 63 équipes ont mis leurs mollets au défi dans le grand escalier du Parc de la Chute-Montmorency, ce qui a permis d’amasser 135 000 $ pour faire avancer la recherche en neurochirurgie.Nouveauté cette année : des enfants de 12 ans et moins ont joint le mouvement grâce au Mini-Kili. 

« Faire avancer les connaissances dans le domaine de la neurochirurgie, c’est comme monter un grand escalier. Il faut y aller une marche à la fois en gardant le cap sur le sommet. »

- Dr Léo Cantin, neurochirurgien et membre du comité organisateur du Kilimandjaro à Québec.

Le défi du Kilimandjaro à Québec

Les participants doivent gravir à 60 reprises, en équipe de 6 à 10 personnes, les 487 marches de l'escalier du Parc de la Chute Montmorency. Leur défi représente la hauteur du célèbre sommet d’Afrique, soit un dénivelé de 5 895 mètres. Chaque équipe s'est engagée à amasser un minimum de 1 500 $ en dons. 

Et le Mini-Kili ?

Ce nouveau volet a été conçu pour les enfants de 12 ans et moins. Ainsi, le 11 juin dernier, 31 petits ont gravi l’escalier autant de fois que désiré dans une période de 45 minutes. « Lors des éditions précédentes, plusieurs participants ont manifesté leur désir d'impliquer leurs enfants dans le défi. Voilà pourquoi nous avons créé le Mini-Kili ! C'est une belle façon de les faire bouger et de les conscientiser à l'importance de la santé. Les enfants qui ont participé étaient fiers d'eux ! », a expliqué le Dr Léo Cantin, neurochirurgien au CHU et membre du comité organisateur du défi. Pour Jérémy Côté, 11 ans, relever le défi Mini-Kili était très important : « J'ai fait le Mini-Kili avec mon frère et ma sœur pour dire merci à l'équipe de neurochirurgie à l'Hôpital Enfant-Jésus. Les docteurs ont sauvé notre maman. »

Histoire de cas

Le 3 mars 2012, Steven McAllister est victime d'un AVC imprévisible, dû à une malformation artérioveineuse de naissance. À son arrivée à l’hôpital, une intervention chirurgicale d’urgence a été pratiquée. En sortant du bloc opératoire, Dre Pascale Lavoie, neurochirurgienne au CHU, a dû annoncer à sa famille qu’il ne lui restait plus que quelques heures à vivre. Heureusement et contre toutes attentes, l’adolescent a été maintenu en vie. « J’ai été dans le coma pendant une vingtaine de jours. La crise cérébrale a provoqué une paralysie de mon côté gauche. J’ai passé près de 3 mois aux soins intensifs pour ensuite traverser une longue période de réadaptation. C’était très difficile, mais j’étais entre bonnes mains et bien entouré », a affirmé Steven, fier porte-parole du Kilimandjaro à Québec. Pour les équipes médicales, c’est incroyable qu’il s’en soit sorti sans trouble cognitif ou intellectuel.

 Steven McAllister, porte-parole


« C’est notre petit miracle ! Toutefois, sans des équipements de pointe et des équipes de soins et de réadaptation dédiées et spécialisées, ce ne serait pas possible. Le soutien des donateurs de la Fondation du CHU de Québec est primordial pour nos équipes médicales et de recherche. C’est une aide financière inestimable qui nous permet de repousser les limites de la médecine, au point de favoriser des miracles comme le cas de Steven », rapporte Dre Pascale Lavoie.

Le CHU de Québec-Université Laval joue un rôle de leader dans le domaine des sciences neurologiques au pays, notamment dans le traitement des cancers du cerveau, des maladies cérébro-vasculaires ainsi que des troubles cognitifs et du mouvement comme la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

L’équipe PRESTIGE relève le défi du Kilimandjaro à Québec

Pour une cinquième année d’affilée, le magazine PRESTIGE a relevé le défi du Kilimandjaro à Québec le samedi 11 juin dernier, en tant que partenaire média. 

L’équipe PRESTIGE 2016 : Pierre Paul-Hus, président de PRESTIGE Groupe Média et député fédéral de la circonscription de Charlesbourg – Haute Saint-Charles ; Laurie Paul-Hus ; Simon Jean-Boudreault, propriétaire de Maçonnerie Pro-Tech ; Marie-Josée Turcotte, éditrice du magazine PRESTIGE (capitaine de l’équipe) ; Audrey Paul-Hus, 11 ans ; Alexandre Paul-Hus, 12 ans ; Véronique Pleau, coordonnatrice publicitaire au magazine PRESTIGE ; Nicolas Lagueux, 12 ans ; France Bélanger, directrice des ventes au magazine PRESTIGE ; et Alain Lemieux, président de Revenco.

PUBLICITÉ
X