PUBLICITÉ

20e de PRESTIGE - Rétrospective 2004

21 mai 2016 - Par Marie-Josée Turcotte

Les branle-bas de combat de 2004

Le 13 juillet 2004, le CRTC annonce qu'il ne renouvelle pas la licence de la station de radio CHOI-FM, couramment appelée Radio X, à la suite des propos jugés haineux de son animateur vedette Jeff Fillion. Celle-ci devra cesser toute diffusion au plus tard le 31 août. La terre tremble à Québec et la contestation de la décision de l'organisme de réglementation des ondes s'organise. Le 22 juillet, 50 000 personnes participent à une grande marche de protestation. La décision du CRTC est reportée et celle-ci accordera finalement l'autorisation à CHOI de vendre la station. Autrefois la propriété de Genex Communications, Radio X appartient à RNC Media depuis 2006.

Le Parti libéral de Jean Charest avait promis aux citoyens de les laisser se prononcer au sujet des fusions forcées de leurs villes. Le 20 juin se tient le « Référendum municipal  ». La lutte est vive à Québec. Au terme de ce processus, les gens de L'Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures décident de quitter la nouvelle grande ville de Québec.


Quoi de neuf à Québec ?

Une nouvelle tour apparaît dans le ciel de Sainte-Foy avec l'inauguration de la tour Cominar à Place de la Cité. Elle abrite la nouvelle Autorité des marchés financiers. Un dernier édifice vient compléter l'encadrement du jardin Saint-Roch : celui de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) de la rue de la Couronne. Le cancer est l'ennemi à abattre. On construit donc le Centre en oncologie de l'Hôtel-Dieu sur la rue McMahon. Enfin, Radio-Canada revient au centreville et s'installe au 888, de la rue Saint-Jean.

Tour Cominar

INRS - Source : Wikipédia | Photo Hélène Simard


La visite excitante de l’année

L’impressionnant paquebot de la société Cunard, le Queen Mary 2, fait escale à Québec pour la toute première fois. Il y a beaucoup d’excitation sur les quais de Québec. Près de 3 000 croisiéristes déferlent dans la Vieille Capitale.

Le Queen Mary 2 attire les foules sur les quais de Québec.


Dans le monde politique

En mars 2004, Stephen Harper devient le nouveau chef du Parti conservateur du Canada. En juin, Paul Martin remporte l'élection générale, mais forme un gouvernement minoritaire. Quelques mois plus tard, en septembre, débutent les audiences de la commission Gomery sur les commandites. Ce scandale finira par provoquer la chute du Parti libéral du Canada en 2006.

Paul Martin


Au Québec, Marc Bellemare annonce son retrait de la vie politique. Il est remplacé par Jacques Dupuis au ministère de la Justice. Enfin, en avril, le Québec accepte de légaliser le mariage homosexuel. Michael Hendricks et René Leboeuf sont les premiers à célébrer leur mariage à Montréal. 


Dans le monde culturel

En 2004, Bonhomme Carnaval célèbre son demi-siècle alors qu’a lieu le 50e Carnaval de Québec. Acclamé au Festival de Cannes en 2003, le film de Denys Arcand, Les invasions barbares, continue de cumuler les prix en 2004. Il remporte cinq Jutra au Québec, trois César en France, de même que l’Oscar du meilleur film de langue étrangère. Le film La grande séduction de Ken Scott connaît aussi son heure de gloire en raflant huit prix Jutra.

Denys Arcand tenant son Oscar du Meilleur film de langue étrangère.

Effigie de Bonhomme Carnaval en 2004


La victoire de l’année

Trois alpinistes de Québec, Mario DutilMaxime Jean et Claude St-Hilaire, atteignent le sommet de l'Everest.

Source : mariodutil.com


Le gadget techno de 2004

Le iPod fait son apparition ! C’est le nouveau gadget que tous les jeunes veulent posséder.


Les disparitions de 2004

Les nostalgiques voient disparaître avec tristesse le fameux toit rouge du boulevard Sainte-Anne avec la démolition du célèbre steak house Le Baron rouge. Dans Saint-Roch, le magasin Assh, fondé en 1937 par les frères Edward et Maurice Assh, ferme ses portes.

Le Baron rouge s’écroule…


Le scandale de l’année

En 2004, le producteur Guy Cloutier est arrêté et accusé d'avoir agressé sexuellement une enfant durant les années 1980. Il plaide coupable en novembre et écope de 42 mois de prison en décembre. Ce n’est qu’en mai de l’année suivante que le nom de la victime, Nathalie Simard, sera publiquement révélé.


Le mot qui fait trembler

La bactérie C. difficile fait la une des journaux et inquiète les gens hospitalisés.


La vie et les gens de Québec en 2004

Depuis 1987, la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ) regroupe des gens d'affaires dynamiques âgés de 20 à 40 ans — administrateurs, entrepreneurs, gestionnaires, cadres ou professionnels — qui s'intéressent au monde des affaires. Voici qui étaient les membres du conseil d’administration et les permanents en 2004. Reconnaissez-vous certains visages ? Patrick Gosselin (rangée avant au centre), aujourd’hui PDG de Force-G Communication, était alors président de la JCCQ.


 

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Mercredi 24 octobre 2018
Mercredi 24 octobre 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X